En bref, ce mercredi 31 mars 2021

31 mars 2021 à 14h05

Dans le sud-Avesnois :

Une accélération de la campagne de vaccination sur Fourmies et pour le sud-Avesnois

Face à l’explosion du nombre de contaminations, Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies réclame pour ce week-end un doublement du nombre de doses pour vacciner à l’hôpital en priorité un maximum de personnes âgées de plus de plus de 70 ans et celles qui présentent de lourdes pathologies. Quant à la question d’ouvrir un vaccinodrome à la salle Mandela, ce n’est pas encore d’actualité, mais ça le deviendra lorsque les millions doses commandées par l’Europe arriveront en France d’ici la fin avril.  D’ailleurs, Mickaël Hiraux lance d’ores et déjà un appel à la mobilisation générale des professionnels de santé, car dès que les doses arriveront par milliers, il faudra un maximum de bras pour vacciner.

Une envolée des contaminations à la Covid-19 dans le sud-Avesnois

En 15 jours, le taux d’incidence a plus que triplé pour atteindre lundi soir les 748 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 225 il y a 2 semaines. A l’hôpital de Fourmies, la situation s’est aussi aggravée. Ce lundi soir, 16 patients Covid-19 étaient hospitalisés contre 12 la semaine dernière, plus 4 en soins intensifs. Il n’y en avait pas un seul il y a 8 jours !

Une dette cumulée de 12 millions d’euros pour le centre hospitalier de Fourmies 

C’est le chiffre impressionnant qui a été révélé lundi soir, lors du dernier conseil communautaire, par Mickaël Hiraux, le Président du Conseil de surveillance de l’hôpital. Il a profité de l’occasion pour demander l’annulation totale de cette dette, avec le déblocage en urgence d’une enveloppe de 2,5 millions d’euros pour payer en priorité les fournisseurs. Mickaël Hiraux rappelle que le simple fonctionnement de la chirurgie et de la maternité représente plus de 3 millions d’euros de dettes supplémentaires chaque année. Estimant qu’il s’agit d’un service public et que la santé n’a pas de prix, le maire de Fourmies réclame une prise en charge intégrale de toutes les dépenses et la création au plus vite d’un groupement hospitalier destiné à sauvegarder toutes les spécialités de l’hôpital fourmisien !

En Thiérache :

Une multiplication des vols de fleurs, de jardinières, de vases et de plaques au cimetière de Vadencourt, dans le canton de Guise 

Plusieurs plaintes ont été déposées. Le maire demande donc aux habitants d’être particulièrement vigilants et de porter tout élément suspect à la connaissance de la gendarmerie, pour tenter de mettre un terme à ce type d’agissement. Certains riverains du cimetière réclament aussi la pose de caméras de vidéosurveillance. Ce sujet sera débattu lors d’un prochain conseil municipal.

L’ouverture en juin de « Dorine », la nouvelle résidence Orpéa pour personnes âgées et dépendantes à Hirson

Jeudi dernier, la commission de sécurité a visité les 4 000 m² de ce nouveau bâtiment qui compte 88 chambres individuelles et 2 chambres pour l’accueil des familles. Il reste encore quelques finitions et à meubler chaque pièce. Notez que les pensionnaires de cette nouvelle résidence seront encadrés par une cinquante de salariés. Le coût total de cette construction s’élève à plus de 9 millions d’euros !

Un record de contaminations à la Covid-19 en Thiérache

Les élus constatent un ras-le-bol général qui se traduit par un relâchement face aux mesures barrières et par une multiplication des rassemblements familiaux et autres barbecue entre amis. Là-aussi, comme dans le sud-Avesnois, les taux d’incidence ont triplé en 15 jours, et varient désormais entre 480 en Thiérache du centre et 611 cas positifs pour 100 000 habitants dans le secteur de Guise. La ville d’Hirson se distingue également avec plus de 600 cas pour 100 000 habitants. Au niveau des hospitalisations, il a aujourd’hui 20 patients Covid pris en charge sur Hirson, contre 14 le 23 mars et toujours 12 malades Covid soignés à Guise !