L'info en Région Hauts-de-France

(DOSSIER) - Les ponts de notre territoire représentent-ils un danger ?

11 décembre 2019 à 21h02 Par Thibaut Paquit
Crédit photo : Fabrice Preux

25 000 ponts seraient dans un mauvais état structurel et posent des problèmes de sécurité pour les passagers : c’est le constat fait dans un rapport sénatorial en juin dernier et relayés chez nos confrères de l’Express. Le 18 novembre dernier, un pont métallique s’est effondré à proximité de Toulouse dans le sud de la France renforçant les craintes.

Quel constat, pour la Sambre-Avesnois ? Le département du Nord a répertorié 360 ouvrages et développe une politique de surveillance. Les intercommunalités et l’Etat, surveillent aussi les ouvrages fragiles.

Quelles sont les méthodes pour surveiller ces ouvrages ? Existe-t-il un classement de dangerosité ?

Sur les réseaux sociaux, vous avez été très nombreux à vous inquiéter du Pont d’Aymeries à Aulnoye-Aymeries.

Situé sur la Route de Gommegnies à Aulnoye-Aymeries, cet ouvrage est géré par l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre, qui a procédé à des travaux de renforcement l’année dernière pour notamment protéger le chemin de halage. La vitesse a également été limitée, en passant en zone 30 km/h.

L’Agglomération nous a confirmé qu’une étude de maîtrise d’art pour le prochain mandat communautaire va être réalisée, un peu comme cela a été fait pour les gros travaux entrepris pour l’ouvrage entre Pont sur Sambre et Bachant. Ce nouvel ouvrage a été inauguré en 2017 et avait coûté 764 000 euros.

À noter qu’en 2020, l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre procèdera à la réhabilitation du Pont d’Obrechies, qui surplomb la rivière de la Solre.

On en parle avec Frédéric Elisabeth, Responsable du Service Ouvrage d’Art à la Direction de la voirie au Département du Nord, qui a consacré en 2019 7,3 millions d’euros à la surveillance et aux travaux de mise aux normes.