L'info en Avesnois et Pays de Mormal

Discothèques toujours fermées - Comment tenir le coup ? Zoom sur L'Oxxo à Sémeries

08 juin 2020 à 06h00 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Oxxo Club

"Si les Assurances jouaient le jeu, on pourrait s'en sortir mais ce n'est pas le cas", Frédéric Cardez

Le monde de la nuit toujours en suspension, quand les discothèques pourront-elles rouvrir ? Alors que les cafés et restaurants accueillent à nouveau leurs clients depuis le 2 juin, les boîtes de nuit, les cabarets et bars d’ambiance ont peu de perspectives pour le moment. Le Premier Ministre Edouard Philippe a laissé entrevoir une réouverture de ces établissements fin juin, peut-être pour la fête de la musique. Un calendrier auquel Frédéric Cardez ne croit pas.

Frédéric Cardez est le patron depuis 3 ans et demi de L’Oxxo, discothèque située à Sémeries-Zorée dans le Cœur de l’Avesnois. « On ne peut pas dire qu’on est les oubliés, on est en attente de décision ».

Son établissement est à l’arrêt depuis le 14 mars dernier, ses 15 salariés sont au chômage partiel. Il a bénéficié jusqu’à présent à deux reprises, du Fonds de Solidarité « 1 500 euros par mois mais il faut savoir que le salaire du Chef d’Entreprise n’est pas compris dedans ». Sa compagnie d’assurance lui a accordé un report unique de cotisation mensuelle, soit 1 500 euros. Il en attend plus de la part des assureurs pour sa discothèque et pour les autres établissements de la nuit de Sambre Avesnois, « si les assurances jouaient le jeu, on pourrait s’en sortir mais ce n’est pas le cas ».

 

Quelle est la situation financière de L’Oxxo ?

« On avait prévu pour une fermeture administrative, au cas où. Parce que ça peut arriver dans les boîtes de nuit donc on avait une trésorerie que pour ça », explique le Chef d’Entreprise. Une réserve qui n’est pas extensible : « on peut tenir jusque mi-août, début septembre avec -100 000 euros sur le compte ! Après ça sera compliqué ».  

 

L’Oxxo reçoit d’ordinaire près d’un millier de personnes chaque week-end, essentiellement un public jeune, d’une vingtaine d’années. Aujourd’hui, les pistes sont vides mais ses DJ maintiennent le lien avec les clients de la boîte, à qui ils proposent des performances musicales en live sur les réseaux sociaux via Oxxo Club qui a compté jusqu’à un million de vues, à la veille du confinement.

 

Frédéric Cardez est L’Invité de la Rédaction aujourd’hui sur Canal FM à 12h30 et 19h. Ecoutez ici l’interview Long Format :

Écouter le podcast