L'info en Val de Sambre

Deux manifestations ce matin en Avesnois, l'une à Aulnoye-Aymeries, l'autre à Avesnes-sur-Helpe

14 janvier 2020 à 14h19 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Delphine Hernu

Très tôt ce matin, le trafic des trains a été perturbé en gare d’Aulnoye-Aymeries. Frédéric est au chômage depuis 3 mois, ce matin il démarrait un nouveau contrat d’enseignant à Tourcoing. Il a donc pris le train de 5h52 en direction de Lille. Un train qui a été bloqué par des manifestants, des CGTistes et des personnes au visage couvert, raconte Frédéric :

Après cette action-surprise, le trafic a été rétabli vers 7h30. Gérard Dupagny, le Président de l’association A Fond de Train a réagi et je le cite : « la grève c’est un droit mais empêcher les gens de travailler, c’est inacceptable, c’est dommage ».

Écouter le podcast

Deux heures plus tard, à 9h30, des Gilets Jaunes manifestaient devant la Sous-Préfecture d’Avesnes-sur-Helpe pour dénoncer la répression dont ils estiment faire les frais depuis le début de leur mouvement, en novembre 2018. Des Gilets Jaunes, épaulés par des représentants CGT, FO, FSU, ils étaient une quarantaine selon les manifestants, une trentaine selon les Gendarmes.

Face aux portes barrées par les Gendarmes, ils réclamaient une nouvelle fois une rencontre avec le Sous-Préfet de l’Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe. Un rendez-vous qu'ils attendent depuis 4 mois. Pour obtenir audience auprès du Représentant de l'Etat, ils ont organisé une manifestation déclarée et envoyé 8 demandes par mail mais aucune réponse. Alors dans les rangs de la manifestation non-déclarée ce matin, la colère grondait. Ecoutez Yasmine, Marie-Noëlle et Aïcha :

Écouter le podcast