Covid-19 : une baisse des contaminations en Sambre-Avesnois, mais pas en Thiérache 

05 mai 2021 à 09h23 - 932 vues

Dans le val de Sambre, on compatibilité aujourd’hui 472 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants, contre 547 la semaine dernière. Quant à la pression hospitalière, elle reste élevée, mais la tendance est aussi à la baisse, avec 64 patients COVID actuellement hospitalisés sur Maubeuge, contre 73 la semaine dernière, lors du pique de la 3ème vague.

Dans le Cœur de l’Avesnois, les contaminations diminuent, avec désormais 363 cas positifs pour 100.000 habitants, contre 426 il y a 8 jours.  Quant à l’Unité Covid du centre hospitalier d’Avesnes, elle affiche encore quasiment complet, suite à de nombreux transferts réalisés la semaine dernière. 

La situation sanitaire continue aussi de s’améliorer au Pays de Mormal, avec 406 nouveaux cas positifs pour 100.000 habitants, contre 561 mercredi dernier. Le nombre de patients Covid+ hospitalisés continue lui aussi de baisser à Le Quesnoy (4 contre 6 il y a 8 jours) .

Dans le sud-Avesnois, après la très forte baisse enregistrée la semaine dernière, le taux d’incidence s'est stabilisé, même s’il reste très élevé et assez proche des 500 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants (493 ce mercredi contre 487 la semaine dernière). Par ailleurs, il y a toujours une vingtaine de patients Covid+ hospitalisés sur Fourmies.

En Thiérache, on assiste cette semaine à augmentation des contaminations, sauf pour le Pays des 3 Rivières ! C’est la communauté de communes Thiérache Sambre-Oise, autour de Guise, qui affiche désormais le taux d’incidence le plus élevé de l’arrondissement de Vervins, avec 475 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants, contre 330 le 26 avril. Arrive ensuite les Portes de Thiérache à 464, la Thiérache du centre à 391 et le canton d’Hirson à 271 cas positifs, contre 313 la semaine dernière, soit le taux le plus bas depuis la mi-mars.

A l’hôpital d’Hirson, comme à celui de Guise, c’est la stabilité, avec toujours 13 patients Covid soignés au centre hospitalier Brisset et 6 à l’unité Covid de l'hôpital Guisard.

Par Paul Schuler