Aulnoye-Aymeries, un mois après la cyberattaque

18 décembre 2020 à 02h00 - 988 vues

Un mois après la cyberattaque de la mairie d’Aulnoye-Aymeries, le système informatique fonctionne-t-il à nouveau ?

Le 18 novembre dernier, il était victime d’un logiciel de rançon qui avait touché le réseau informatique de la mairie du Centre Administratif et ses satellites comme l’EHPAD, la maison de la petite enfance, l’école maternelle Anne Franck, la résidence-services, le centre aquatique ou encore l’association Les Nuits Secrètes. Résultats ? Plus de téléphone dans la plupart des services, seuls moyens de communiquer à l’époque, le site web de la ville, sa page FB et Instagram.

Depuis ? Les services sont à nouveau joignables, le téléphone et les boîtes mails fonctionnent mais tous les mails envoyés entre le 16 novembre et la semaine dernière, sont définitivement perdus. Près de la moitié des postes informatiques du Centre Administratif a été remis en service, comme les logiciels de la paie, de la comptabilité et de l’état civil. Dans les sites distants comme la médiathèque, le service de soins à domicile et la maison de la petite-enfance, la liaison téléphonique a été rétablie également mais les Agents fonctionnent en mode papier-crayon, aujourd’hui encore.

Le retour à la normale ? Pas avant fin janvier

Quelques serveurs ont pu être sauvés comme la paie, la comptabilité mais « il faut que nous reconstituions une mémoire qui nous a été piratée, cryptée », explique Jean-Luc Bonnechère, Directeur Général des Services. C’est un énorme travail qui mobilise les Agents « mais qui ne bloque pas le fonctionnement normal des services ».

Il y a un mois, une rançon de 150 000 euros avait été demandée, la mairie s’y était opposée. La sécurité du réseau informatique, a été renforcée.

Ecoutez l’interview de Jean-Luc Bonnechère, Directeur Général des Services de la ville d'Aulnoye-Aymeries :