L'info en Val de Sambre

Aulnoye-Aymeries/Berlaimont - Fermeture des usines NOV : réactions des salariés "C'est plus que de la haine"

24 janvier 2020 à 11h40 Par Thibaut Paquit
Crédit photo : Thibaut PAQUIT

Dans le regard de Grégory, les yeux mouillés et les lèvres tremblantes. Cet ouvrier est présent chez NOV depuis plus de 30 ans. Il tente de contenir sa tristesse, puis éclate en sanglots : "Mes enfants .... comment vais-je faire ? J'ai peur pour eux. Je ne sais pas quoi faire ...."

À ses côtés, ils sont tous là à se demander ce qui a bien pu se passer. Hier, vers 11h, le couperet tombe : la Direction de l’usine NOV à Aulnoye-Aymeries et Berlaimont annonce la fermeture de ses deux sites français : l’ex Vallourec Drilling à Aulnoye-Aymeries et l’ex-tuboscope à Berlaimont. 129 emplois sur le carreau. Des familles entières impactées.

Le groupe américain Nov Grant Prideco, équipementier spécialisé dans les forages pour l’industrie pétrolière avait racheté les deux sites en avril 2018, "On s'est fait enfumer, il n'y a pas d'autres mots" exprime l'un d'entre eux à notre micro. Aujourd'hui, ils ont décidé de bloquer l'entrée du site d'Aulnoye-Aymeries, avant de continuer leur action à Berlaimont. Nous sommes priés de ne pas entrer sur le site privé. 

Ce jour 1, en ce vendredi 24 janvier 2020, débute un long combat pour les salariés. Comment vont-ils être accompagnés ? La Direction va t-elle proposer un PSE ? Elle a promis de mobiliser "l’ensemble des moyens à sa disposition pour permettre d’identifier, en concertation avec les partenaires sociaux, la procédure légale d’information-consultation". Celle-ci s'ouvrira le 7 février prochain.

Premières réactions recueillies ce matin : Ludovic, Christophe et Yohann