L'info en Avesnois et Pays de Mormal

3CA : 2 millions d'euros à rembourser en 2021, "si on ne fait rien, on sera dans le rouge"

06 août 2020 à 09h56 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Delphine Hernu

« Je ne peux pas accepter que les rêves de l’ancienne mandature deviennent les cauchemars de la nouvelle ! », dixit Jérôme Beugnies, Vice-Président chargé des finances. Une convergence de « phénomènes conjoncturels » inquiète les nouveaux élus : la crise sanitaire et économique liée au Covid-19 et des remboursements importants à honorer à courte échéance.

Dégrèvement de la CFE pour aider les entreprises

A Solre-Le-Château jeudi dernier, deuxième réunion du nouveau Conseil Communautaire, les élus ont dit leur inquiétude sur la santé financière des entreprises face au Covid-19. Comment les aider ? Ils sont favorables au dégrèvement de la CFE, la Cotisation Foncière des Entreprises, une réduction à hauteur des deux tiers de la cotisation établie au titre de 2020, avec un coût de dégrèvement pris en charge pour moitié par l’Etat. C’est un deuxième coup de pouce après l’aide de 200 000 euros, accordée par la 3CA pendant le confinement. Remarque de Christine Basquin, Maire de Sains-du-Nord et Vice-Présidente en charge des grands projets et de l’habitat, « l’aide aux entreprises, c’est important mais l’endroit où les accueillir aussi ».

 

2 millions d’euros à rembourser : « Ça va se corser en 2021 » 

Mais ce qui les inquiète aussi, ce sont les 2 millions d’euros que l’intercommunalité devra rembourser à courte échéance, dès 2021. Jeudi dernier, Jérôme Beugnies, Maire de Semousies et Vice-Président en charge des finances, n’y est pas allé par quatre chemins sur l’état des finances de la 3CA (arrêté à 2019), « je ne peux pas accepter que les rêves de l’Ancienne Mandature deviennent les cauchemars de la nouvelle ». De quels remboursements s’agit-il ?

575 000 euros, pour le rachat dès septembre prochain, de la friche Stiona à Sains-du-Nord (ex-Hobart puis SCOP Stiona, liquidée en 2006) dont l’Etablissement Public Foncier a fait l’acquisition avant sa démolition pour un projet de village d’Artisans. Un rachat qui n’a pas été mis au budget.

920 000 euros, pour le remboursement d’un prêt-relais pour les terrains des Zones d’Activités Economiques du Poncheau et du Château d’Eau sur Avesnelles-Avesnes. Echéance de l’encourt : mars 2021.

1.2 million d’euro, pour le rachat à l’EPF du site de l’Auberge Fleurie à Sars-Poteries, fermée depuis 2012, pour permettre à la 3CA de monter son projet touristique, culturel et social.

« Je ne peux pas accepter que les rêves de l’ancienne mandature deviennent les cauchemars de la nouvelle ! » Ce sont « des remboursements qui ne sont pas recouvrables en l’état », indique le Vice-Président en charge des finances, auxquels il faut ajouter 186 848 euros, pour le premier loyer annuel du futur Pôle Tertiaire Intercommunal où la 3CA siégera à partir de mi-septembre. Jérôme Beugnies déplore, « la capacité de désendettement de 4 ans est portée à plus de 12 ans, à cause du loyer du Pôle Tertiaire, un loyer qu’il faudra payer pendant 30 ans », dans le cadre du bail emphytéotique.

 

L’unité face au tableau noir

Si le tableau est noir, il est réaliste et c’est là l’essentiel pour Jérôme Beugnies, « que tout le monde soit bien au courant » ; « le but, ce n’est pas d’entacher la mandature précédente, c’est juste dire : si on ne fait rien, on sera dans le rouge ! » ; « ce tableau noir peut nous tomber dessus ».

Brice Amand, le Maire de Ramousies et Vice-Président Délégué aux relations extra-communautaires, Parc Naturel Régional de l'Avesnois, développement durable, ironise : « La Covid-19 n’a pas impacté le budget 2019 ! »

Nicolas Dosen, le Maire de St Hilaire-sur-Helpe et Président du Cœur de l’Avesnois : « le devoir de clarté a commencé aujourd’hui » ; « le temps est à l’unité »

Benoît Boudjema, Premier Adjoint au Maire d’Avesnes-sur-Helpe et Délégué Communautaire : « quel est l’état de la trésorerie ? Quel est le délai de paiement des factures aujourd’hui ? »

Sébastien Baroche, Ancien Maire d’Avesnelles, est le premier à remercier Jérôme Beugnies « pour cette présentation limpide », il rend hommage à Bernard Cabaret, Ancien Maire d’Haut-Lieu « que personne n’a soutenu quand il était le seul à poser des questions » lors du vote des précédents budgets sous l’ancienne mandature, « nous devons prendre nos responsabilités »

Sébastien Seguin, Maire d’Avesnes-sur-Helpe « c’est bien de noircir le tableau mais il y aura des subventions, il y a des solutions ; nous aussi il y a des bâtiments qui peuvent nous intéresser » ; « je vote pour ce budget, on va l’assumer tous ensemble ».

Patrick Dehen, Maire de Solre-Le-Château et Vice-Président Délégué à l'insertion, l'emploi, la formation et la cohésion territoriale, « ce vote, c’est le point de départ » ; « on participera tous au redressement de notre Communauté de Communes »

Au final, vote unanime des budgets 2020.

« On est fin juillet, il n’y a plus beaucoup de marge »

« On est fin juillet, il n’y a plus beaucoup de marge » ; « C’est à nous aujourd’hui de trouver des réponses », explique le Président Dosen. Quelles solutions ? Faire des économies mais sur quoi ? Recourir à l’emprunt ? Augmenter la fiscalité ? Jeudi dernier, la 3CA a constitué une Commissions Finances, c’est elle qui devra trouver des solutions.

 

Ecoutez les interviews Long Format de Jérôme Beugnies, Vice-Président à la 3CA Délégué aux finances et Nicolas Dosen, Président de la 3CA (Photo) :

Photos