L'info en Région Hauts-de-France

Vos réactions aux mesures du Président de la République Emmanuel Macron

15 octobre 2020 à 13h41 Par Thibaut Paquit
Crédit photo : Thibaut PAQUIT

Il n’y aura donc pas de couvre-feu entre 21h et 6h du matin comme sur Paris ou pour la métropole Lilloise. C’est un véritable ouf de soulagement pour tous les restaurateurs, gérants de café, de cinéma ou directeur de Théâtre qui ne seront pas obligés de fermer leurs établissements à 21h. Les services publics, les transports en commun ou les écoles continueront à fonctionner normalement et le télétravail ne doit pas devenir la norme à indiquer le Président.

Autre bonne nouvelle, les déplacements entre région et les départs en vacances resteront autorisés, dans le respect des gestes barrières.

Par contre, pour tenter de freiner la propagation du virus, le Président préconise de limiter les rassemblements familiaux et invite les français à ne pas recevoir à sa table plus de 6 amis ou proches, extérieurs au foyer familial.

Écoutez Emmanuel Macron :

Écouter le podcast

<<< Qu’en pensent les habitants du territoire ?

David Petit, Directeur de l’Office de Tourisme Sambre-Avesnois de Maubeuge :

Écouter le podcast

Paul et Sandrine, habitants du Sud-Avesnois :

Écouter le podcast

Guillaume, infirmier et membre syndicat CGT CHSA Maubeuge, craint un déplacement du problème vers le territoire Sambre-Avesnois :

Écouter le podcast

Charline, d'Avesnes-sur-Helpe, étudie à Lille :

"Je pense que le gouvernement a pris cette mesure de couvre-feu car la population attendait un acte de leur part. C’est une crise sanitaire majeure à ne pas prendre à la légère. Ils n’avaient alors pas d'autre moyen pour baisser le taux de contamination sans trop perturber l'économie et la population. Même si ça ne va pas changer grand chose car les personnes continueront de se voir et resteront alors dormir chez leurs amis car c’est dans notre mentalité française. On a besoin de nos libertés, de souffler après le boulot, de vivre. Nous ne sommes pas des robots. Il aurait fallu agir mieux et plus rapidement. Maintenant la culture elle aussi est atteinte. De plus, il y a énormément d’incohérences comme celle de fermer les bars, alors que les fast-food et les métros sont remplis la journée. C'est aberrant, tout ça va assassiner les commerces locaux et favoriser les grands groupes".