L'invité de la rédaction

Virgil, un biologiste sambrien en Antarctique depuis près de 3 mois

31 janvier 2019 à 13h50 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Mervyn Ravitch

Il s’appelle Virgil Decourteille, il est sambrien, biologiste et il est en mission pour le CNRS dans l’Antarctique, au Pôle Sud depuis près de 3 mois. Pour y arriver, il a fallu 10 jours de voyage, 3 jours en avion et 7 jours de traversée sur L'AstroLabe, le brise-glace.

Sur la base scientifique française Dumont D’Urville fixée sur un Archipel face à la banquise et au milieu des icebergs, c’est l’été avec des températures proches de -1°C et des vents à plus de 100 kms/h. Là-bas, il fait jour en permanence à cette saison.

Le jeune Levallois fait partie d’une équipe de 40 scientifiques. Dans un mois, ils ne seront plus que 23, loin de tout pendant 8 mois. La mission de Virgil ? Observer l’impact de la pollution et du réchauffement climatique sur les mammifères et les oiseaux polaires. Ecoutez l’interview Long Format de Virgil Decourteille :

Écouter le podcast

Virgil Decourteille est en correspondance avec une école d’Hautmont et il multiplie les photos pour une série d'expositions qu'il présentera dès son retour, en 2020.

Virgil est l’invité de la rédaction aujourd’hui sur Canal FM à 12h30 et 19h.

Page FB « 66 Sud, aventures d'un biologiste en Antarctique »

En Photo, la traversée en Astrolabe et en hélicoptère, la Manchotière vue du ciel, le Pétrel des Neiges et le Manchot d'Adélie.

Photos