Une ouverture du nouveau cinéma de Fourmies espérée pour le 21 janvier 2022 et les raisons des 1 200 000 € de surcoût

01 septembre 2021 à 14h01 - 1388 vues

Le Palace devrait recevoir ses premiers spectateurs pour suivre la retransmission des vœux du maire de Fourmies le 21 janvier 2022. Avec plus d’un an de retard sur le calendrier initial, ce nouveau complexe cinématographique « Rev3 » comprendra 3 salles, pour un total de 450 fauteuils. 

Les retards ont d’abord été occasionnés par des problèmes de fondations des deux cafés voisins, puis par une inondation, l’effondrement d’un plancher et par la crise sanitaire, qui avait provoqué un arrêt du chantier pendant plus de 3 mois lors du 1er confinement.

Cette série de mésaventures a engendré un surcoût non négligeable, puisque la facture finale s’élèvera à plus de 6 300 000 € TTC, contre les 5 100 000 € envisagés initialement, soit 1 200 000 d'euros supplémentaires à la charge de la commune (pour 60 % de subventions).

Ce surcoût et le choix d’implanter ce cinéma en lieu et place de l’ancien Palace sont assumés par Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies, dont l’objectif « était d’éliminer une verrue urbaine en face du théâtre, tout en redonnant vie au cœur de ville, plutôt que de construire un cinéma sans âme, certes moins cher, mais excentré sur une zone commerciale en périphérie de la ville ».

>>> Les explications de Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies, Président du sud-Avesnois et vice-Président du département du Nord, au micro de Paul Schuler :

cinéma 3.jpg (21 KB)

Cinéma 2.jpg (48 KB)