Un projet de création d’un Mamo’bus en Sambre-Avesnois-Thiérache porté par Espace Vie Cancer à Fourmies

08 septembre 2021 à 13h50 - 1030 vues

Ce dossier a été présenté lundi à la vice-présidente de la région des Hauts-de-France en charge de la santé, lors d’une rencontre avec les bénévoles de cette association, qui dénoncent depuis 2014 le non-remplacement du Mamographe obsolète de l’hôpital de Fourmies.

Pour convaincre l’Agence régionale de Santé et les plus hautes autorités sanitaires de la nécessité d’acheter ce type d’appareil et de créer une équipe mobile médicale pour aller à la rencontre des personnes concernées, Patricia Poupelle a sorti quelques chiffres qui interpellent : la région de Fourmies-Hirson-Avesnes est le territoire français qui affiche le plus fort taux de surmortalité lié à des cancers et moins de 50 % des femmes âgées entre 50 et 74 ans se font aujourd’hui dépister.

Depuis 2017, ce chiffre est même tombé à moins de 35 % dans certaines communes du sud-Avesnois, d’où la nécessité d’innover et d’investir dans l’achat de ce Mamographe mobile pour sauver des vies ou éviter des ablations de seins.

>>> Les explications de Patricia Poupelle, la Présidente d’Espace Vie Cancer à Fourmies, au micro de Paul Schuler :