Sambre : en bref pour ce mardi 4 mai 2021

04 mai 2021 à 23h03

De la prison ferme pour un Maubeugeois auteur de violences conjugales envers sa compagne 

Agé de 37 ans, ce Sambrien n’avait pas hésité à tabasser sa femme le 27 avril dernier. Poursuivi pour des faits de violence sur une personne vulnérable placée sous curatelle renforcée et pour des menaces de mort, avec destruction de matériel appartenant à l’État, ce Maubeugeois a été condamné vendredi à 4 ans de prison ferme, dont une année pour la révocation d’un sursis antérieur. D'après nos confrères de la Voix du Nord, ce prévenu fera l’objet d’un suivi socio-judiciaire pendant 5 ans. Il ne pourra plus entrer en contact avec la victime.

La démolition imminente de l’ancienne scierie de Point-sur-Sambre, qui a été incendiée ce week-end

C’est le nouveau propriétaire des lieux, la société Log’s, qui l’a confirmé aux autorités locales. Cette friche sera rasée avant l’été. Le terrain sera ensuite dépollué pour que la nature puisse reprendre progressivement ses droits. Cette friche industrielle deviendra donc un nouveau lieu de promenade...  

Maubeuge : Xavier Bertrand a officiellement lancé sa campagne des régionales

Après « La région au travail » en 2015, la campagne 2021 s’articulera autour du slogan « Se battre pour vous ! » ! Le président sortant des Hauts-de-France, candidat à la Présidentielle, souhaite accélérer et amplifier les actions entreprises depuis 6 ans, en s’appuyant sur de nombreux maires, dont celui de Maubeuge, Arnaud Decagny.

Parmi les nouvelles promesses, on retiendra son engagement de financer jusqu’à 90 % des permis de conduire de certains jeunes (ceux qui entrent dans un cycle de formation ou qui recherchent un emploi), de prendre en charge une partie des frais des mutuelles des étudiants, des apprentis ou des retraités et de participer aux financements des projets d’installation de la vidéoprotection (achat de caméras) ou pour les équipements des polices municipales. Sa liste sera dévoilée avant le 17 mai.

L’ouverture d’un centre de vaccination temporaire à Jeumont 

C’est le foyer Timmermans qui a été choisi par la municipalité pour accueillir les équipes médicales et les personnes qui souhaitent se faire vacciner contre la Covid. 215 premières injections ont été administrées ce week-end. De nouvelles doses seront disponibles les 8 et 13 mai prochains. Benjamin Saint-Huile, le maire de Jeumont, espère maintenant que ce centre de vaccination temporaire deviendra permanent au même titre que ceux de Maubeuge, d’Aulnoye ou d’Hautmont. En attendant, une plateforme téléphonique a été mise en place pour réserver un créneau : 03 27 39 61 87.

Le décès de Jean-Marie Pietton, ancien adjoint au Maire d’Aulnoye-Aymeries

Après avoir été en charge de la sécurité pendant 3 mandats, Jean-Marie Pietton avait pris ses distances avec Bernard Baudoux en 2014. Il s’était particulièrement investi en faveur du CCAS, du Secours Populaire, de l’Association Synergie et du club de handball d’Aulnoye. Jean-Marie Pietton est décédé ce week-end de la Covid dans sa 75ème année. Ses obsèques seront célébrées ce jeudi à 10h à Berlaimont.

Le décès d’Annie Dorchies, ancienne élue de Ferrière-la-Grande et ex-Présidente du Planning familial du val de Sambre 

Elle est décédée le 1er mai, à l’âge de 80 ans. Elle avait présidé le centre social de Ferrière-la-Grande dans les années 80, avant de rejoindre en 1989 le Syndicat intercommunal du bassin de la Sambre, l’ancêtre de l’agglomération...  

Un appel aux dons en faveur de Nadine, une agricultrice de Beaufort

Nadine ne parvient plus aujourd’hui à payer ses factures d’électricité et encore moins les frais de réparation de ses 2 tracteurs. Pour sauver cet élevage familial qu’elle gère depuis 28 ans, Nadine a donc lancé une cagnotte via le site leetchi.com et la page « Ferme en détresse ». Elle espère récolter jusqu’à 20 000 € de dons.

Une bonne nouvelle pour Océane à Feignies et pour son père Christophe, invalide et atteint de démence

Son père Christophe, qui est invalide et atteint de démence, est trop jeune pour intégrer un EHPAD. Sa pathologie ne fait pas non plus partie des critères d’admission dans un établissement adapté en France. Océane était sans solution pérenne depuis plus d'un an. Après 8 mois de démarches administratives, Océane a enfin obtenu un accord de prise en charge. Christophe va donc pouvoir intégrer dès demain une structure adaptée à Solre-sur-Sambre, en Belgique.

Le lancement du chantier d’aménagement d’un nouveau terrain synthétique pour le club de foot d’Hautmont

Il s’agit de la première phase des travaux de réhabilitation du stade Dembiermont, qui a été entièrement repensé par la nouvelle municipalité. Ce nouveau terrain sera complété par la création d’un parking dédié aux joueurs et aux visiteurs. Suivront ensuite la démolition des vielles tribunes, la construction de nouveaux vestiaires ou bien encore l’installation d’un nouveau système d’éclairage et d’un tableau d’affichage numérique. Le coût total de ce projet dépassera les 1 300 000 € !

17 tonnes d’enrobé utilisées cette année par la mairie de Maubeuge pour reboucher les nids de poule

La route d’Avesnes, la rue saint-Vincent de Paul, le parking du stade Léo Lagrange, ainsi que les squares de Charleroi et de Liège ont été concernés par ces travaux...

Le retour des permanences en présentiel pour la Députée Anne-Laure Cattelot 

L’élue nationale recevra à nouveau la population, dès ce vendredi à 14h30, au n°2 de la résidence Matisse à Aulnoye-Aymeries. Vous pouvez aussi pendre rendez-vous avec la députée en téléphonant au 06.37.52.61.53 !

Une collecte de sang demain à Berlaimont

Ça va se passer à la salle polyvalente entre 11 et 18h, avec une pause à 13h. N’oubliez pas de vous munir d’une pièce d’identité et de vous inscrire via le site dédié aux dons du sang, pour celles et ceux qui souhaitent réserver un créneau.

La réouverture au public du théâtre Le Manège à Maubeuge le 27 mai

De nouvelles dates de représentations théâtrales et de spectacles de danses seront proposées à compter du 27 mai. Par contre, le Festival SuperVia est bel et bien reporté à la saison prochaine. Comme toutes les salles de spectacles en France, le Théâtre de Maubeuge ne pourra accueillir dans un premier temps, que jusqu'à 35 % de sa capacité totale de spectateurs.

Par Paul Schuler