Sambre : en bref pour ce lundi 4 octobre 2021

04 octobre 2021 à 13h32 - 1384 vues

Un manifestant anti-Pass’sanitaire et membre des gilets jaunes à nouveau poursuivi par la justice

Ce manifestant, bien connu des forces de l'ordre, a été placé en garde à vue jeudi matin au commissariat de Maubeuge ! Il a été remis en libéré et sera convoqué par les juges en mars 2022. Il sera poursuivi pour avoir publié sur sa page Facebook des propos invitant à la rébellion, à la mutinerie et à la révolution.

Un détenu de la maison d’arrêt d’Assevent-Maubeuge condamné à 6 mois de prison supplémentaires pour une tentative d’évasion avortée 

Les faits s’étaient produits lors d’une permission de sortie de 24h. Cet homme âgé de 40 ans en avait profité pour rejoindre la métropole lilloise, espérant se faire oublier et échapper aux contrôles, sauf qu’il a très vite été retrouvé et ramené en prison. Déjà condamné à 32 reprises pour des affaires de vols, de délits routiers et pour outrage envers les forces de l’ordre, d’après La Voix du Nord, ce détenu arrivait en fin de peine. Il restera 6 mois de plus derrière les barreaux d’une prison…

De la prison pour un Aulnésien de 49 ans, qui s’était rendu coupable de 7 menaces de mort envers sa compagne

Malgré la pause d’un bracelet anti-rapprochement et une interdiction de rentrer en contact avec la victime, ce Sambrien n’avait pas respecté ses engagements, ni même ses obligations de contrôle judiciaire. Le prévenu a été incarcéré et sa demande de remise en liberté a été rejetée !

Des retraités mobilisés vendredi matin devant la permanence de la députée Anne Laure Cattelot à Aulnoye-Aymeries

Ils avaient répondu à l’appel de la CGT pour protester contre une baisse de leur pouvoir d’achat et pour défendre l’avenir de la sécurité sociale…

Une 4ème semaine de conflit social à la Stibus, le réseau de transport en commun du val de Sambre

Depuis le 1er septembre les syndicats dénoncent une dégradation de leurs conditions de travail. Ils réclament un renouvellement de leur parc et un renforcement des mesures de sécurité. Dans un nouveau communiqué de presse reçu vendredi soir, la CFTC se demande « si la gestion des transports urbains Sambrien n’est pas en passe d’être privatisée, avec les mises à disposition par la société Kéolis d’un directeur général, d’un directeur d’exploitation et de personnels chargés des ressources humaines ». 

Le lancement d’ici la fin de l’année des travaux de transformation de l’ancien Carrefour Contact d’Aulnoye-Aymeries en un futur Leclerc Drive

Son ouverture est d’ores et déjà envisagée au second semestre 2022. La construction d’une station essence et de lavage et la création d’un magasin Bio compléteront le dispositif. Des travaux d’agrandissement du bâtiment actuel sont notamment envisagés. Ce projet est porté par Laurent Reverdy, l’actuel directeur du centre commercial Leclerc d’Aulnoye-Maubeuge !

Quelle est la meilleure stratégie à adopter pour améliorer l’offre de logement dans le Val de Sambre ?

Faut-il continuer à construire des logements sociaux dans les grandes villes ou alors plutôt privilégier la mixité sociale, associée à une meilleure répartition, notamment en faveur des communes plus modestes et rurales.

Une fréquentation en chute libre l’an dernier pour le Complexe Aquatique l’Emeraude à Louvroil

Avec plus de 4 mois de fermetures pour cause de Covid, seules 85 202 entrées ont été comptabilisées en 2020, loin des 332 000 prévus dans le contrat de délégation de service public. Cela représente une baisse de fréquentation approchant les 50 % par rapport au bilan 2019 !

La 30ème édition de la Fête de la science se poursuit dans le val de Sambre et sur Maubeuge jusqu’au 11 octobre

Des parcours scientifiques, des ateliers créatifs et divers jeux ludiques vous seront par exemple proposés ce mercredi dans plusieurs communes de l’agglomération, puis le 9 octobre au Pôle Culturel Henri Lafitte à Maubeuge.  C’est gratuit, sur simple inscription, au 03 27 67 76 51 ou par email : cite-des-geometries@wanadoo.fr !

La CGT du val de Sambre appelle à manifester demain matin dans les rues de Maubeuge 

Le syndicat souhaite « défendre la sécurité sociale et l’emploi ». Ils réclament une revalorisation des salaires et des pensions de retraite. Le cortège partira de la mairie de Maubeuge, demain à 9h30.

Une subvention intercommunale octroyée par l’Agglomération sambrienne en faveur des Menuiseries Fermetures Maubeugeoises

40 000 euros seront ainsi débloqués pour accompagner cette entreprise qui souhaite s’agrandir et faire construire un nouveau bâtiment pour 1 500 000 €, afin d’y développer l’atelier métallerie et pour y installer une nouvelle ligne de production, avec à la clé plusieurs créations de postes, qui s’ajouteront aux 23 salariés en CDI ! 

Une lettre d’Amour de Bachant bientôt propulsée dans l’espace ! 

Elle a été écrite par Louise Couvreur, une jeune femme domiciliée à Bachant dans le Val de Sambre. Cette passionnée de poésie a participé au concours « la Cosmic Love Space Agency » et sur les 40 000 lettres reçues, elle fait partie des 500 sélectionnées. La fameuse déclaration d’amour de Louise s’envolera fin octobre, à bord de la fusée Falcon 9, pour rejoindre la station spatiale internationale, c’est à dire à plus de 100 millions de kms de Bachant !

Le jeumontois Benjamin Pavard retrouve l’équipe de France de football

Il est remis de sa blessure et vient de retrouver la compétition avec le Bayern de Munich. Il retrouvera les Bleus de Didier Deschamps ce jeudi soir, pour la 1/2 finale de Ligue des Nations face à la Belgique. Allez Benjamin !!!

Christophe Wilt lauréat d’un sacré Charlemagne bien arrosé et qui a tenu ses promesses

Le Lorrain s’est imposé « à la régulière » dans ce Rallye National très disputé, devant le tenant du titre Marc Amourette et au terme d’un suspense qui a tenu en haleine les spectateurs jusqu’à la dernière spéciale. Christophe Wilt a terminé avec 11 petites secondes d’avance sur le Normand, Marc Amourette, qui n’a donc pas réussi sa passe à 3, après avoir remporté cette année le rallye national de Fourmies en Avesnois et des Centurions à Avesnes. Une « tête à queue » et un moteur calé avait fondre quasiment toute l’avance de Christophe Wilt à 1 spéciale de l’arrivée, avec un Marc Amourette à l’attaque, revenu à moins de 5s, juste avant le dernier chrono, mais le Lorrain n’avait pas dit son dernier mot.

Il a mis la gomme dans les derniers kilomètres pour s’imposer avec la manière. Marc Amourette est déçu, mais en même temps rassuré par sa nouvelle C3 acquise il y a seulement 4 jours et qu’il a testé dans des conditions réelles de compétitions.

Par Paul Schuler / Avec T.P.