Coronavirus - Covid 19

Mercredi 4 Mars : annulations d'évènements, nouveaux cas et pertubations dans le sport

04 mars 2020 à 14h00 Par Angy MAYEUX

Trois nouveaux cas positifs au coronavirus covid-19 dans le département de l’Aisne

Après le cas de la patiente d’Origny-en-Thiérache, c’est cette fois-ci un homme, domicilié à Marle, au sud de Vervins, qui a été dépisté positif. Il est âgé d’une cinquantaine d’années. Il était lundi après-midi en insuffisance respiratoire. Il a été hospitalisé sur Laon. Son état de santé reste préoccupant. Notez que les pompiers qui sont intervenus pour le secourir ont été placés en quatorzaine, tout comme son médecin. Deux autres cas ont été constatés hier dans l’Aisne. Ils se trouvent actuellement en isolement à l’hôpital de Soissons. Par ailleurs, les responsables du centre hospitalier Brisset à Hirson tiennent à démentir les rumeurs de détection de 3 cas positifs au coronavirus dans leur établissement. Les tests réalisés sur ces 3 suspects se sont tous révélés négatifs. Les patients souffraient d’une simple grippe ou avaient des problèmes respiratoires récurrents, sans aucun lien avec le Coronavirus.

Le coronavirus à l’origine de l’annulation du festival « Hainaut chœurs », ce week-end, à Bousies et à Villers-Pol

Seul le master class de la chorale « Gamins Gamines » est maintenu dimanche, à 10h, dans les salons de la mairie du Quesnoy. Plus de 600 choristes enfants étaient attendus, mais en raison du coronavirus qui sévie actuellement dans l’Oise, les Chœurs C 4 de Creil et de l’Oise ne sont pas autorisés à se déplacer.

Le coronavirus perturbe également les rencontres sportives du week-end

Alors que la ligue de handball du Nord a suspendu la plupart de ces matchs, la Ligue des Hauts de France de basketball a décidé de maintenir toutes les rencontres, sauf les matchs opposant les équipes du val de Sambre et des autres secteurs à celles de L’Oise. D’autres dispositions seront prises en cas d’évolution de la situation. Par contre, c’est la déception pour les membres du Boxing club de Louvroil qui étaient qualifiés pour participer ce week-end aux championnats de France Juniors et au Critérium National Cadets de Boxe. Par principe de précaution et limiter la propagation du coronavirus, la Fédération française de Boxe a préféré annuler toutes ses épreuves.