L'info en Avesnois et Pays de Mormal

Maroilles - Un immense projet de rénovation pour le site abbatial débutera en 2021

12 novembre 2020 à 12h30 Par Thibaut Paquit
Crédit photo : PNR

Ces projets qui pourraient redonner une cure de jouvence pour l’ancien site abbatial de Maroilles. En effet, l’extension de la Maison du Parc, la Réhabilitation du Moulin, la cour de l’abbaye, la grange dîmière et l’arrière du Carré des Saveurs sont notamment concernés par un immense projet de rénovation.

Le projet d’extension de la Maison du Parc d’environ 3 millions d’euros bénéficie notamment du plan de relance de l’État à hauteur d’environ 500 000 euros.  

Des projets qui entrent dans le cadre du dispositif "France Relance"

Pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie actuelle de COVID-19 l’État a souhaité apporter une réponse massive en lançant France relance, plan doté de 100Mds d’euros. Ce plan de relance a pour ambition de faire de la France la première grande économie décarbonée européenne en 2050. Pour ce faire, France Relance se décline en trois priorités que sont l’écologie, la compétitivité et la cohésion. C’est sur cette dernière priorité que le projet d’extension de la Maison du Parc d’environ 3 millions d’euros bénéficie du plan de relance de l’Etat à hauteur de 502 725 euros. Grâce à France Relance, l’État entend soutenir les collectivités locales. Pour l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe, une première mobilisation de France relance a permis d’accompagner les projets locaux d’un montant de 5,9M€ subventionnés à hauteur de 29,2 %.

Une Maison du Parc exemplaire

La Maison du Parc sera donc agrandie pour accueillir l’ensemble de l’équipe technique du Parc qui compte environ 45 personnes. Au-delà, la Maison du Parc se veut exemplaire à plus d’un titre : restauration du bâti ancien dans les règles de l’art, intégration d’une extension contemporaine en site ancien, efficacité énergétique des bâtiments, utilisation d’écomatériaux, chauffage au bois-énergie issu du bocage, accueil de la biodiversité… Elle continuera d’accueillir le public afin de le sensibiliser à la préservation du bocage, à l’utilisation du bois énergie et à l’efficacité énergétique du bâti ancien.

L’aide de l’État donne encore un sens à cet immense projet pour Guislain Cambier, le Président du Parc Naturel Régional de L’Avesnois :

Photos