L'invité de la rédaction

Le bilan de la délinquance 2018 en Sambre Avesnois présenté mardi en Sous-Préfecture

06 février 2019 à 07h00 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Delphine Hernu

Les chiffres de la délinquance 2018 en Sambre Avesnois communiqués ce mardi matin par le Sous-Préfet d’Arrondissement et par les représentants de Police, Gendarmerie et SDIS Nord.

 

Hausse des vols liés à l’automobile en 2018, surtout en Zone Police

Les cambriolages de logements sont en stagnation avec 856 faits en 2018, contre 865 en 2017. En revanche, en matière d’atteintes aux biens, les vols liés à l’automobile ont augmenté de façon importante sur l’Arrondissement avec 547 faits l’an dernier soit une augmentation de près de 7%. Les vols d’accessoires de voitures ont, eux, bondi de 25 % (322 faits en 2018 contre 256 en 2017). Une augmentation plus forte encore en Zone Police que nous décrit Clotilde Schatz, Commissaire de Police, Chef de la Circonscription de Sécurité Publique de Maubeuge Agglomération par intérim :

                                                                   Écouter le podcast

Les routes de Sambre Avesnois ont tué 10 personnes et blessé 80 autres l’an dernier

Ce sont des « chiffres en hausse à l’inverse de la tendance nationale », indique Alexander Grimaud, le Sous-Préfet de l’Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe. 10 personnes tuées sur les routes de Sambre Avesnois l’an dernier contre 6 en 2017 et 80 blessés contre 92 en 2017. Des accidents mortels sur le réseau départemental secondaire principalement mais aussi sur la RN49, l’Avenue Jean Jaurès sur Maubeuge-Feignies qui concentre toutes les attentions des Services de l’Etat et des Forces de Sécurité. Avec 2 morts en 12 mois sur cet axe, dans des circonstances assez similaires (en fin de journée) et une infraction toutes les 30 secondes, relevée lors d’un contrôle-radar de 2 heures en matinée, le Représentant de l’Etat a décidé de mettre en place un plan d’actions pour donner de la clarté et de la cohérence à l’axe et à la vitesse à respecter. Des feux intelligents pourraient être installés cette année.

Si un travail d’identification des zones accidentogènes sur le réseau routier de l’Arrondissement a été réalisé, le Sous-Préfet appelle les Maires a signalé les axes où il peut y avoir un renforcement en matière de sécurité ou bien une action pédagogique.

 

Les violences sexuelles, c’est une hausse de 18,3 % l’an dernier

C’est une augmentation qui suit la tendance nationale qui s’explique par le fait que les victimes franchissent plus facilement la porte du Commissariat de Police ou celle de la Gendarmerie pour déposer plainte, indique Alexander Grimaud mais le Sous-Préfet de l’Arrondissement d’Avesnes veut aller plus loin dans le dispositif d’accompagnement des victimes.

Ecoutez l’interview Alexander Grimaud, le Sous-Préfet de l’Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe, "Invité de la Rédaction" le mercredi 6 février 2018 à 12h30 et 19h sur Canal FM :

                                                                    Écouter le podcast