La renaissance de la fonderie des ex-Aciéries et forges d’Anor

17 mars 2021 à 18h05

Six mois après son rachat par le groupe Saretco, cette nouvelle fonderie vient de réaliser sa 1ère couléeSur les 30 anciens salariés de l’ex-fonderie anorienne, la nouvelle société en a déjà repris 12 et pourrait même vite grimper à 16 d’ici la fin de l’année. Disposant d’un atelier de 8 600 m2, la nouvelle « fonderie d’Anor » est capable de fabriquer toutes sortes de petites et grosses pièces destinées à des entreprises métallurgiques.

>>> Les explications de Philippe Dzierszinski, le directeur d’exploitation de la nouvelle fonderie d’Anor :