Fourmies : la réouverture de la Maison des Mobilités Douces et la création d'une école du vélo avec Emgo Bike


14 septembre 2022 - 1495 vues

C’est officiel depuis samedi, c’est désormais l'association « Emgo Bike », basée à Sains-du-Nord et présidée par Sylvain Roland, qui est chargée d’animer cette maison de la rue de la Paix, mise à disposition par la commune. L’objectif de cette structure est de promouvoir, développer et encadrer le cyclisme sous toutes ses formes et pour tous les publics...

Outre un atelier vélo participatif et solidaire pour remettre en état vos vieux vélos, qui est organisé tous les quatrièmes samedis du mois, de 9h à midi, une école du vélo et une formation « Remise en selle » seront proposées dans les prochains jours, à destination des collectivités, des commerçants ou des entreprises, pour encourager les employés à se rendre en vélo à leur travail, lorsque cela est possible. Ces moniteurs diplômés d’État ont aussi obtenu l’agrément de l’éducation nationale pour piloter et animer dans les écoles les stages « savoir rouler à vélo ».

>>> Antoine Barthélémy, le chargé de com d’Emgo Bike, nous en dit plus :

Cette réouverture de la maison des mobilités s’inscrit dans un vaste programme de valorisation des déplacements à vélo, avec la création de pistes cyclables, la rénovation de la voie verte (et un projet d’extension entre Fourmies et Glageon) l’aménagement de l’EuroVéloroute 3 qui traverse désormais toute la ville de Fourmies ou le réseau « points nœuds vélo » de l’Avesnois.

>>> Les explications de Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies :

Emgo bike 3.jpg (278 KB)

Vous avez la possibilité d’acquérir des vélos d’occasion, en parfait état de fonctionnement et à tous petits prix. L’association dispose aujourd’hui d’une cinquantaine de vélos d’occasion en stock. D’ailleurs, vous êtes invités à ne plus jeter vos vieux vélos, mais à les déposer directement à la Maison fourmisienne des Mobilités Douces.

>>> Sylvain Roland, le Président d’Emgo Bike à Fourmies et Sains-du-Nord :

Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur page Facebook en cliquant ici

Par Paul Schuler