L'info en Val de Sambre

En bref sur Maubeuge et dans le val de Sambre pour ce mercredi 1er juillet 2020

01 juillet 2020 à 13h27 Par Paul Schuler

2 enfants tués par leur propre mère à Erquelinnes, près de Jeumont

Un terrible drame familial s’est déroulé dans un petit village de l’entité d’Erquelinnes, aux portes de Jeumont. D’après nos confrères de SudPresse, une jeune enseignante, maman de 3 enfants, qui était tombée en dépression durant la période de confinement, a voulu tuer ses enfants, avant de tenter de mettre fin à ses jours. C’est en rentrant du travail, que le papa a découvert cette horrible scène.

Si l’ainé de la fratrie, un garçon de 9 ans, a pu être sauvé, tout en se trouvant encore aujourd’hui dans un état grave, ses deux derniers enfants, âgés de 7 ans et de 22 mois, n’ont pas survécu à leurs blessures. Quant à la maman, elle a été retrouvée, allongée sur le sol et inconsciente. Elle avait tenté de se suicider en avalant plusieurs dizaines de médicaments. Son pronostic vital serait fortement engagé. 

Une maison du square Lucien Bouillot ravagée par un incendie à Louvroil

L’alerte a été donnée hier après-midi par des riverains de la rue Jules-Gallois. D’après les premiers éléments de l’enquête, le feu serait parti du garage, avant de se propager aux autres pièces de l’habitation. Les 5 occupants des lieux avaient pu sortir de chez eux avant l’arrivée des secours. Grâce à leur rapide intervention, la structure du bâtiment a été en grande partie préservée. Les dégâts sont relativement importants, mais aucun blessé ne fut à déplorer et aucun relogement ne fut nécessaire. L’origine de ce sinistre reste inconnue, même si l’hypothèse d’un court-circuit électrique est aujourd’hui privilégiée.

L’ouverture d’une usine de masques FFP2 à Marpent, entre Maubeuge et Jeumont

Ce projet est porté par la société Galiléa Pharma. Cette nouvelle usine devrait s’installer d’ici un an dans les anciens locaux de la Sérim, un atelier de construction mécanique fermé depuis 3 ans. On nous annonce dans un premier temps, la création d’une centaine d’emplois. Cette future nouvelle usine pourrait aussi très rapidement se spécialiser dans la production de blouses de protection et de gants à destination du personnel médical.

Les mises aux points de Stéphane Wilmotte, le futur nouveau maire d’Hautmont

Dimanche soir, ce dernier avait été copieusement hué à l’annonce des résultats du second tour des municipales. Lundi soir, sur sa page Facebook officielle, Stéphane Wilmotte, a condamné cette attitude, car selon lui, « Les huées ne peuvent se justifier. Ce comportement est inqualifiable. Quand un maire et son équipe ont donné 30 années de travail, il n’est pas possible d’accepter de tels comportements » affirme Stéphane Wilmotte rappelle qu’il sera le maire de tous les Hautmontois, y compris de celles et ceux qui ont voté pour son père.   

Une importante panne de courant électrique hier matin à Jeumont 

Pour une raison inconnue, un incident technique s’est produit en milieu de matinée au niveau d’un des postes de transformation situé dans le centre-ville. 180 foyers, des services et plusieurs commerces ont ainsi été privés d’électricité pendant plus de 8h. Une équipe d’Enedis est intervenu sur place pour effectuer les travaux de réparation. Tout est rentré dans l’ordre peu après 18h.

Comment les imprimeurs de la Sambre-Avesnois ont-ils traversé la crise sanitaire ?

Le confinement, le déconfinement progressif, l’annulation des festivités et le développement d’une campagne électorale virtuelle en lieu et place des traditionnels tracts ont eu des conséquences économiques. Exemple avec l’imprimerie Dedeystère à Fourmies et « L’Exprimeur » à Maubeuge, qui compte 7 salariés et dont la reprise des commandes est plutôt « embryonnaire ». Du côté de l’imprimerie de l’Avesnois à Avesnes, qui compte près de 40 salariés, ses responsables ont enregistré une baisse de commandes d’environ 20% au cours de ces 3 derniers mois, même si l’impression des journaux, comme La Sambre ou l’Observateur, n’a jamais cessé. Olivier Roy, le directeur de L’imprimerie de l’Avesnois, nous en dit plus.

L’organisation de rencontres virtuelles les 7 et 8 juillet prochains, en lieu et place des prérentrées traditionnelles pour les universités de Valenciennes et de Maubeuge

A défaut de pouvoir se rendre sur place, les nouveaux bacheliers pourront s’informer sur les inscriptions, sur les logements étudiants, sur l’offre de restauration et sur la marche à suivre pour déposer son dossier social étudiant, via le dispositif « Passeport pour l’Université », disponible depuis le site Internet uphf.fr !

La suppression de tous les TER, dès ce samedi 4 juillet et jusqu’au 4 septembre, entre Hirson et Aulnoye

Plus de 55 millions d’euros ont été débloqués par la SNCF pour remettre à neuf près de 90 kilomètres de voies ferrées et pour changer 613 armements de caténaire entre Leval et Hirson. Au total, ce sont plus de 500 ouvriers qui vont ainsi se relayer au cours des prochaines semaines pour ces travaux de gros œuvres. Dès samedi et pendant tout l’été, tous les trains seront remplacés par des bus. Un retour à la normale sur la ligne Hirson-Aulnoye n’est pas prévu avant le 1er novembre.

Le lancement des travaux de reconversion de la friche Uranie à Ferrière-la-Grande

Après une phase de dépollution, l’ancienne usine, spécialisée dans le Chromage, va être démolie. Ces travaux vont s’étaler jusqu’en fin d’année, pour laisser la place à un espace naturel et à une zone d’expansion de crues.

Le versement de la prime Covid-19 de 1500 € au personnel soignant des Centres Hospitaliers de Maubeuge, d’Hirson, d’Avesnes, et de Fourmies

L’intersyndical CGT et FO santé rappelle que cette prime est plus que bienvenue, mais qu’elle n’est pas suffisante. Elle doit être accompagnée d’une hausse générale des salaires de tous les professionnels de santé et de tous les agents hospitaliers. La réponse du gouvernement sur ce sujet est d’ailleurs attendue dans les prochains jours.