L'info en Val de Sambre

En bref sur Maubeuge et dans le val de Sambre pour ce lundi 25 janvier 2021

25 janvier 2021 à 12h53 Par Paul Schuler

Chute d’une voiture dans la Sambre : un corps sans vie remonté à la surface hier soir à Maubeuge

Il était 18h30 lorsque des témoins ont aperçu un véhicule en train de couler dans la Sambre, au niveau du Quai de Jemmapes. Après plus de 3h30 de recherche, la voiture a finalement été retrouvée, avec son conducteur à l’intérieur. Le corps a pu être ramené à la surface et le véhicule a ensuite été remonté, avec l’aide d’un dépanneur. Une enquête a aussitôt été ouverte pour comprendre les circonstances de ce drame. Le conducteur a-t-il fait un malaise, avant de perdre le contrôle de son véhicule ? S’agit-il d’un accident, d’un acte volontaire ou d’un suicide ? A ce stade des investigations, aucune piste n’est privilégiée et n’a été écartée…

Un 4ème trafic de drogue démantelé en 6 mois à Louvroil

330g de cannabis ont été saisis mercredi dans un immeuble du quartier du lac du Paradis. Ça s’est passé dans la résidence Icare. Seul un guetteur présumé a été interpellé, les dealers avaient réussi à prendre la fuite avant l’arrivée de la police.

Retour à la case prison à Maubeuge

Une peine de 8 mois de prison ferme supplémentaire a été prononcée à l’encontre d’un Sambrien de 50 ans, qui avait coupé son bracelet électronique, avant de s’évader durant quelques jours. Déjà condamné à 17 reprises, essentiellement pour des faits d’escroqueries, ce prévenu est un habitué des tribunaux. Il a reconnu les faits et aspire désormais à purger sa peine, pour recommencer une nouvelle vie, sur le droit chemin.

La condamnation d'un chauffard ivre du val de Sambre

90 jours d’amendes à 5 euros ou 90 jours de prison en cas de non-paiement pour un Sambrien, qui lors d’un accident, avait refusé de se soumettre à un test d’alcoolémie et à un prélèvement sanguin. L’homme était très énervé. Il avait tenu tête aux forces de l’ordre, avant d’être placée en garde à vue. Présenté la semaine dernière au tribunal d’Avesnes, ce Maubeugeois a affirmé qu’il n’était pas l’origine de l’accident, car il n’avait pas pris le volent ce soir-là, sauf que ces arguments n’ont pas du tout convaincu les juges...

Un acte de malveillance est-il à l’origine d’un nouveau dysfonctionnement au passage à niveau de Recquignies ?

C’est en tous cas la thèse privilégiée par la SNCF, après qu’un nouvel incident s’est produit le 15 janvier dernier. Il était 15h40 lorsque des riverains ont indiqué aux policiers qu’une des barrières ne se fermait plus au passage des trains. Une équipe de la SNCF est aussitôt arrivée pour réparer ce « raté d’ouverture ». Le réseau ferré a ensuite porté plainte pour « acte de malveillance », après avoir constaté qu’un câble avait été arraché.

On vous rappelle que ce passage à niveau avait été le théâtre d’un terrible drame il y a maintenant 10 ans. Une voiture avait été happée par un train, alors que les barrières étaient restées ouvertes. Les 3 occupants de ce véhicule n’avaient pas survécu au choc ! Mis en cause pour homicide involontaire, la SNCF a toujours plaidé l’hypothèse d’un dysfonctionnement du passage à niveau. Faute de preuve, le ministère public a d’ailleurs demandé la relaxe. L’affaire a été mise en délibéré…

Retour sur la visite jeudi dernier de la Ministre-Déléguée aux industries Agnès Pannier-Runacher en Sambre-Avesnois

Après s’être intéressée aux entreprises qui vont bénéficier des aides financières du Plan « France Relance », la ministre s’est penchée sur le sort de plusieurs entreprises actuellement fragilisées par la crise, de Vallourec aux aciéries de Berlaimont, en passant par Desvres et AGC Boussois, pour lesquelles Benjamin St Huile, le Président de la Communauté d’Agglomération Maubeuge Val de Sambre a officiellement demandé des moyens financiers supplémentaires de la part de l’Etat.

Des travaux de rénovation à réaliser en urgence pour l’église de Limont-Fontaine

La municipalité se donne 2 ans pour trouver les financements nécessaires. Une 1ère phase concernera la réfection complète de la charpente et de la toiture, suite à l’apparition de plusieurs infiltrations et d’importantes moisissures à l’intérieur de cet édifice…

La poursuite du chantier d’enfouissement des réseaux à Eclaibes

Ces travaux seront menés par la société Eiffage jusqu’à la fin mars, pour près de 200 000 €. Ils seront complétés par la création d’une aire de jeux et d’un parcours sportif à l’entrée du village.

La fermeture provisoire jusqu’à demain soir du Centre de Vaccination de l’Espace Sculfort à Maubeuge 

En raison d’un manque de doses de vaccins disponibles, tous les rendez-vous pris pour aujourd’hui et demain, ont été reportés à une date ultérieure. Un retour à la normale est espéré dès mercredi.

Une nouvelle opération solidaire orchestrée par les agences Century 21 d’Aulnoye, Hautmont et Maubeuge, au profit des Restos du Cœur 

En février, ils lanceront l’opération « coup de pouce » : pour chaque panneau solidaire posé sur votre maison, 10 € seront automatiquement reversés aux Restos du Cœur. Pour obtenir ce panneau, il suffit de se rendre dans l’une des 4 agences Century 21 du val de Sambre ou téléphonez au 03 27 62 21 21, si vous ne pouvez pas vous déplacer…

Un match de basket remis à plus tard et une victoire pour les handballeuses d’Aulnoye-Aymeries

La rencontre de basket qui devait se dérouler samedi soir, entre les aulnésiennes et les filles de Toulouse a été reportée à une date ultérieure pour cause de Covid. C’est une joueuse de l’équipe d’Aulnoye qui a cette-fois-ci été testée positive…

Par contre, le match de Handball entre les filles d’Aulnoye et celles de Noisy-le-Grand s’est bel et bien déroulé à huis clos samedi soir. Les pensionnaires de la Division 2 féminine de Handball se sont imposées à l’extérieur sur un score encourageant de 28 à 34 en faveur des Sambriennes. Bravo les filles !