En bref sur Maubeuge et dans le Val de Sambre, pour ce lundi 13 juillet 2020

13 juillet 2020 à 14h05 par Paul Schuler

CANAL FM

Un impressionnant incendie visible à plusieurs kilomètres d’Aulnoye-Aymeries

Il était quasiment 13h30, dimanche après-midi, lorsqu’un engin agricole s’est enflammé dans un champ de blé situé sur le territoire de Monceau-Saint-Waast ! Malgré la mobilisation d’une quarantaine de sapeurs-pompiers venus des casernes d’Aulnoye, d’Avesnes, de Landrecies et de Ferrie?re-la-Petite, 10 hectares de champ ont été ravagés par les flammes. L’origine accidentelle du sinistre a été confirmée par les forces de l’ordre. Aucun blessé ne fut à déplorer… 

Clap de fin pour les entreprises Nov d’Aulnoye-Aymeries et de Berlaimont 

Les derniers tubes ont été chargés le 8 juillet et les lignes de production vont maintenant être démantelées pour être envoyées en Chine. 14 salariés de chez Nov Aulnoye vont d’ailleurs assurer ce démantèlement jusqu’en fin d’année. Notez par ailleurs que deux repreneurs se sont positionnés pour reprendre une petite partie des activités, ainsi qu’une dizaine de salariés, en lien étroit avec Vallourec. Une convention de revitalisation du territoire a également été signée, permettant aux entreprises Sambriennes de toucher des primes contre l’embauche de certains salariés licenciés. Framatome à Jeumont s’est d’ores et déjà montré intéressé par le savoir-faire de ces futurs ex-salariés de chez Nov. Un Jobdating a d’ailleurs été organisé la semaine en mairie d’Aulnoye, à leur intention, avec dans un premier temps, une dizaine de postes à pourvoir.

Un second mandat pour Benjamin Saint-Huile à la tête de la Communauté d’Agglomération Maubeuge - Val de Sambre

Unique candidat déclaré à sa succession, le président sortant a donc été réélu sans surprise, avec 72 bulletins en sa faveur, 7 votes blancs et deux bulletins nuls. Dans la foulé, Bernard Baudoux, le maire d’Aulnoye-Aymeries a été réélu 1er vice-président. Le maire de Maubeuge a conservé ses délégations et la ville d’Hautmont intègre l’exécutif avec un poste de vice-président accordé à Stéphane Wilmotte, le nouveau maire.  Parmi les priorités de la rentrée : il y a bien sûr le plan de relance pour permettre aux entreprises Sambriennes de rebondir après la crise sanitaire, sans oublier la transition écologique dont plusieurs projets sont d’ores et déjà sur la table du président réélu sur le thème de de l’unité territoriale.

Une nouvelle table ronde pour évoquer l’avenir de l’usine MCA, ce jeudi à Maubeuge 

L’intersyndical et les élus sont invités par la direction générale du groupe Renault à engager une réflexion sur la transformation du site Sambrien en un futur pôle d’excellence des véhicules utilitaires. Il est d’ores et déjà acté que le site MCA n’abandonnera pas la production de véhicules électriques, puisque « les travaux de la période estivale seront justement consacrés à l’installation d’un nouveau process industriel, capable de fabriquer la version électrique du nouveau véhicule XFK, le successeur du Kangoo », et ce, « dès l’an prochain en 2021 », affirme Olivier Silva, le directeur de l’usine MCA.

Un projet de construction d’une résidence pour personnes âgées en perte d’autonomie à Boussois

C’est la société « Âges et vie habitat » qui porte ce dossier. Elle envisage de construire d’ici 3 ans deux résidences sur une parcelle de 3000 m 2, aux abords de rue du Ponceau. Une priorité sera donnée aux habitants de Boussois ainsi que leurs ascendants.

La réouverture du labyrinthe de Colleret

A partir de demain et jusqu’au 30 août, le Labyrinthe de maïs « Au Petit coin de campagne » est de retour. Il a été aménagé à proximité de la ferme des 4 Bras, route de Solre-le-Château à Colleret, près de Jeumont dans le val de Sambre ! Au programme, il y aura durant tout l’été des énigmes à résoudre, un jeu de pistes, des nocturnes et des jeux traditionnels mis à la disposition des enfants. Le droit d’entrée a été fixé à 4 € par personne et c’est gratuit pour les moins de 3 ans.

Pas de feu d'artifice cette année à Fourmies et Maubeuge

Les villes de Fourmies et de Maubeuge ont préféré renoncer à leur traditionnel feu d’artifice, à la demande des autorités préfectorales, n’étant pas en mesure de garantir une distanciation physique et un respect des gestes barrières nécessaire pour lutter contre la propagation du Covid-19 ! Seule les cérémonies protocolaires du 14 juillet sont maintenues...

Le retour de l’opération « Maubeuge en plage »

L’événement est prolongé cette année de 15 jours. À partir de mercredi et jusqu’au 15 août, le parking Roosevelt offrira un dépaysement 100 % garanti, avec ses tonnes de sables fins, ses structures gonflables, ses toboggans et sa pataugeoire. Les activités seront une nouvelle fois encadrées par les animateurs diplômés de l’association « Oxygène Events », présidée par Fareth Saïfi. Notez par ailleurs que le budget de l’opération « Maubeuge en plage 2020 » a été doublé par rapport à l’an passé, pour atteindre cette année la barre des 100 000 euros, pour offrir deux fois plus d’animations, dans le respect des règles sanitaires. L’opération « Maubeuge en Plage 2020 », c’est à partir du mercredi 15 juillet et jusqu’ au 15 août, de 13h30 à 18h30. Accès libre et gratuit !

Feu d’artifice et concerts pour célébrer la fête nationale à Jeumont

Les festivités pour célébrer la fête nationale commencera ce soir à partir de 20h30. Ça commencera par une déambulation en musique, suivi par un lâcher de lanternes volantes au niveau de la base de loisirs. Rendez-vous ensuite vers 22h30 aux abords du canal de la Sambre. Accès libre et gratuit, avec respect des gestes barrières et port du masque conseillé.