L'info en Sud Avesnois et Thiérache

En bref sur Fourmies, dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce mercredi 25 novembre 2020

25 novembre 2020 à 11h51 Par Paul Schuler
Crédit photo : Photo de Maxime Roget fournie par l'un de ses amis

Dans le sud-Avesnois :

La reconstitution du meurtre de Maxime Roget (photo), l’Anorien de 32 ans retrouvé sans vie rue de la Pilarde à Beauwelz (B) dans la nuit du 3 au 4 mai

Jeudi soir, cette rue a été fermée à la circulation pendant plusieurs heures. Le meurtrier présumé, Sébastien Gotiaux, était présent sur les lieux du crime. On rappelle qu’il était passé minuit, lorsque ce jeune homme a tiré plusieurs coups de feu sur son ami français, avant de s’acharner sur lui. Sébastien Gotiaux s’était ensuite retranché chez lui et avait même tiré en direction des policiers. L’assaut avait finalement été donné vers 6h du matin. Le forcené avait été blessé au thorax lors de l’intervention des unités spéciales. Les proches de la victime présente Maxime Roget comme un Anorien sans histoire, qui n’avait jamais fait parler de lui jusqu’à présent. Ce jeune routier « sympa » était décrit par ses amis comme étant « une personne très respectueuse et surtout très généreuse ». A ce jour, l'hypothèse d'un règlement de comptes est toujours fortement privilégiée par les forces de l'ordre. 

Deux chats placés sous oxygène et un locataire relogé provisoirement à la suite d’un incendie hier matin à Fourmies 

Il était presque 9h lorsque l’alerte a été donnée par des riverains de la résidence du Malakoff. 20 sapeurs-pompiers ont aussitôt été mobilisés sur place. A l’exception des deux chats intoxiqués, pris en charge et sauvés par un vétérinaire, personne ne se trouvait à l’intérieur de l’appartement en feu. Notez que deux autres logements, situés juste à côté, ont été évacués le temps de l’intervention, soit un total de 3 personnes mise à l’abri. Les dégâts sont importants et un jeune locataire a dû être relogé en urgence par le bailleur social Fourmies Habitat !

Moins de personnes testées et beaucoup moins de tests positifs à la Covid-19 en Sambre-Avesnois-Thiérache 

C’est le dernier bilan communiqué par les 8 laboratoires Synlab BioFrance des arrondissements d'Avesnes et de Vervins pour la semaine du 15 au 22 novembre. 4 300 tests ont ainsi été effectués, contre un peu plus de 5500 la semaine précédente. Le taux de positivité redescend pour la première fois depuis le 1er octobre sous la barre des 10 %, avec un taux établi dimanche soir à 9,6 %, contre 12,3 % une semaine auparavant. Le nombre de personnes contaminées à la Covid-19 diminue aussi fortement dans le val de Sambre, même si pour l’instant les hôpitaux restent sous tension, avec toujours une quinzaine de patients en réanimation à Maubeuge. Signalons par ailleurs, que les laboratoires Synlab BioFrance ouvriront un 9ème site, ce samedi matin, à Origny-en-Thiérache.

Une distribution des colis de Noël aux domiciles des personnes âgées à Fourmies

En raison de la crise sanitaire et du maintien du confinement jusqu’au 15 décembre, les ainés ne seront pas obligés de se déplacer cette année. C’est le maire et son équipe qui se rendront directement chez eux, du 7 au 11 décembre prochains. Cette distribution se déroulera en respectant les gestes barrières, les distanciations sociales et avec port du masque obligatoire. Des avis de passage seront déposés chez les personnes absentes avec la possibilité de prendre un nouveau rendez-vous pour obtenir son colis.

En Thiérache :

Une situation toujours aussi critique et un manque d’infirmiers alarmant à l’hôpital Brisset d’Hirson

Les soignants attendent toujours les effets positifs du confinement, car à ce jour, les 28 lits de l’unité Covid-19 sont toujours occupés à Hirson. A cela s’ajoute plusieurs infirmiers et aides-soignants en arrêts maladies, après avoir été contaminés au coronavirus. Cette semaine, pour faire face à l’arrivée de nouveaux patients Covid, la direction du centre hospitalier Brisset a été obligé de transférer les patients en soin de suite vers les hôpitaux de Vervins et du Nouvion-en-Thiérache. C’est désormais une pénurie de personnel qui inquiète le plus la direction, car malgré un contrat passé avec Pôle Emploi pour pourvoir en urgence plusieurs dizaines de postes d’infirmiers, les candidatures se font attendre à l’hôpital d’Hirson…

Une peine allégée en appel pour le chauffard de Guise qui avait eu un comportement dangereux à deux reprises

Il avait d’abord, dans la nuit du 18 janvier zigzagué devant un camion entre Lesquielles-Saint-Germain et Guise, avant de lui faire une queue de poisson pour l’obliger à s’arrêter. Quelques jours plus tard, le 10 février, ce même chauffard avait terrorisé un conducteur de Guise en le prenant en chasse pendant une dizaine de minutes. A chaque fois, le prévenu avait agi sous l’emprise de l’alcool. Ce jeune homme de 24 ans s’en est finalement sorti vendredi avec une simple peine de 8 mois de prison avec sursis et une suspension de son permis pendant six mois.

Une nouvelle proposition de loi, déposée hier par le député de la Thiérache, pour aider les commerces jugés non-essentiels 

Le socialiste Jean-Louis Bricout souhaite créer une sorte d’APL en faveur de tous les commerçants et artisans qui ont été contraints de fermer les portes de leurs boutiques pendant ce reconfinement. Cette aide au paiement des loyers serait calculée en fonction des charges fixes et du chiffre d’affaires réalisés en 2019.

Des dizaines de postes à pourvoir en Sambre-Avesnois-Thiérache

Les agences d’intérim de Maubeuge, d’Avesnes, de Fourmies et d’Hirson proposent actuellement de nombreux contrats en CDD d’une semaine à plusieurs mois, dans le domaine industriel, agroalimentaire, artisanal, commercial et même pour les services à la personne.