L'info en Sud Avesnois et Thiérache

En bref sur Fourmies, dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce lundi 23 novembre 2020

23 novembre 2020 à 13h44 Par Paul Schuler
Crédit photo : Photo de l'unité Covid-19 d'Hirson par Jean-Jacques Thomas, maire d'Hirson (blog Internet)

Dans le sud-Avesnois :

La colère des pompiers de Fourmies, d’Hautmont et de Jeumont, confrontés à une future baisse des effectifs pour les gardes de nuit 

Jusqu’à présent, ils étaient 7 pompiers professionnels de garde toutes les nuits. Ils ne seront plus que 6 à partir du 1er janvier. Lorsque le camion incendie partira en intervention avec 6 pompiers à l’intérieur, il n’y aura donc plus de responsable pour gérer les autres éventuelles interventions. Alors certes, le SDIS 59, le Service Départementale d’incendie et de secours du Nord prévoit d’appeler immédiatement 3 volontaires pour éviter que la caserne reste vide, mais pour certains élus et les syndicats de pompiers, cette réforme laisse surtout craindre des délais d’intervention rallongés, qui au final pourrait mettre en danger la population en cas d’alerte au feu. Si le SDIS 59 ne revoit pas sa position, les syndicats n’ont pas l’intention de baisser la garde. Plusieurs actions et manifestations devraient ainsi être organisées prochainement…

Plusieurs postes à pourvoir chez EuroCave à Fourmies, le leader mondial de la cave à vin 

Grâce à sa « Royale », élue « meilleure cave à vin du monde » en 2018, l’entreprise fourmisienne, créée en 1976, continue de conquérir de nouveaux marchés à travers toute la planète. Des caves à vin « grand public » aux présentoirs, en passant par les appareils pour servir le vin au verre ou la création d’une nouvelle gamme de caves à vin pour « cuisines intégrées », EuroCave n’a pas fini d’innover et de recruter. Des opérateurs polyvalents sont actuellement recherchés pour répondre aux commandes et pour pallier aux prochains départs en retraite. Les CV et lettres de motivation sont à déposer à l’accueil du site de production, rue du Maire Copeaux à Fourmies !

Des loyers de commençants annulés à Fourmies 

En plus d’avoir financé la création d’une plateforme locale de « Click & Collect », via celle de la chambre de commerce du grand Hainaut, pour commander en ligne chez les commerçants du centre-ville, le maire de Fourmies a une nouvelle fois décidé de suspendre les loyers des boutiques dont la ville est propriétaire, pour les mois de novembre et de décembre. De même, les commerçants et maraîchers non sédentaires du marché hebdomadaire pourront s’installer gratuitement jusqu’au nouvel an sur la place verte fourmisienne, tous les samedis matins.

Les deux sites de l’Écomusée de l’Avesnois se lancent dans le « Click & Collect » à Fourmies et Trélon

Depuis ce week-end, vous avez la possibilité de commander toutes sortes d’idées cadeaux via leur site Internet : ecomusee-avesnois.fr ! Vous y trouvez une jolie sélection d’objets réalisés principalement par les souffleurs de verre de Trélon. Outre la nouvelle collection des boules de Noël 2020, ce « Click & Collect » de l’écomusée de l’Avesnois met aussi en avant une gamme de créations dédiées à l’art de la table. Ces nouvelles créations en verre sont à retirer sur rendez-vous, en mode drive, soit à la boutique du musée du textile à Fourmies ou directement à l’atelier-musée du verre à Trélon. Certaines commandes peuvent aussi être livrées ou envoyées à domicile…

En Thiérache :

8 morts de la Covid-19 en une seule semaine à l’hôpital d’Hirson

C’est le triste record qui a été établi samedi suite au décès de 3 nouveaux malades originaires de la Thiérache et âgés de 74, 86 et 90 ans ! Depuis le début de la pandémie, cela fait donc un total de 28 décès de la Covid à déplorer pour le seul Centre hospitalier Brisset d’Hirson. Et pendant ce temps, l’unité Covid-19 de la Thiérache ne se vide pas pour autant : 7 nouveaux patients ont été admis ce week-end. Il y a donc encore actuellement 26 malades de la Covid-19 à l’hôpital d’Hirson.

Un appel à témoins suite à un incendie suspect rue du 8 mai 1945 à Buironfosse, entre La Capelle et Guise 

Le 10 novembre dernier, un hangar agricole, contenant plus d’une tonne de foin, avait été réduit en cendres. Une enquête avait été ouverte et très vite, les hypothèses accidentelles ou d’un court-circuit ont été abandonné. C’est donc la piste d’un incendie criminelle qui est actuellement fortement privilégiée par les forces de l’ordre. Si vous avez aperçu par exemple un véhicule suspect à proximité de la rue du 8 mai 1945 à Buironfosse, dans la nuit du 10 au 11 novembre dernier, n’hésitez pas à vous rapprocher des brigades de La Capelle ou du Nouvion-en-Thiérache…

Deuxième confinement compliqué pour la filière du Maroilles

Lors du premier confinement, le plus fin des fromages forts avait vu ses ventes chutés d’environ 70 % et du côté de la fromagerie « Lesire et Roger » à Mondrepuis en Thiérache, on s’attend encore à une fin d’année difficile, avec une prévision de 10 tonnes de fromages à vendre, contre 17 tonnes pour la même période l’an dernier. Philippe Roger, l’ancien patron de la fromagerie « Lesire et Roger » et nouveau Président du Syndicat du Maroilles s’inquiètent surtout de la date de réouverture des restaurants qui pourrait être repoussée à la mi-janvier… Interview intégrale à écouter sur notre site internet.