En bref sur Fourmies, dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce jeudi 4 mars 2021

04 mars 2021 à 12h11 - 482 vues

Dans le sud-Avesnois :

Un projet de requalification et de revégétalisation de la place verte à Fourmies

Une réunion de concertation a été organisée en début de semaine entre le maire de Fourmies et des représentants des conseils citoyens, des jeunes et des ainés. Plusieurs projets ont été évoqués. Le maire souhaite ainsi que la nature puisse reprendre ses droits sur cette place, en redonnant plus d'espace à la présence végétale. Mickaël Hiraux a d’ores et déjà annoncé que le patrimoine arboré doit être repensé, car même si tout sera fait pour préserver les plus beaux arbres, malheureusement, certains marronniers devront être abattus, car ils sont atteints par la maladie de la mineuse.

Fourmies célèbrera lundi la journée des droits des femmes

A cette occasion, des représentants de l’association ADSF seront présents dans le sud-Avesnois le 8 mars, pour vous accueillir dans leur bus spécialisé dans la santé féminine. Il sera garé devant la mairie, ce lundi de 10h à midi 30 et sur le parking de la résidence des Ormes de 13h30 à 17h. Vous pourrez en profiter pour rencontrer en toute confidentialité une gynécologue ou une psychologue. Les bénévoles de l’association Espace Vie cancer et une conseillère conjugale du Planning familial se tiendront également à votre disposition. Pour réserver un créneau horaire, téléphonez au 07 58 07 74 50 !

La plainte de Fouzia Moumni, la directrice de la Polyclinique de la Thiérache à Wignehies, à l’encontre de la CGT santé de l’hôpital de Fourmies

Dans un communiqué de presse reçu hier soir, la directrice et la communauté des médecins spécialistes affirment qu’ils vont porter plainte contre la CGT et son représentant du personnel Frédéric Pétrisot, « pour diffusion de propos diffamatoires, mensongers et dangereux » ! C’est la distribution d’un tract appelant à une mobilisation sociale le 11 mars devant l’hôpital de Fourmies, contre le projet de création d’un service de chirurgie unique pour le sud-Avesnois à Wignehies et qui affirme notamment que les patients de Wignehies ne sont pas pris en charge après 18h, ni le week-end ou la nuit, qui a fait bondir la direction de la clinique et ses médecins. Ces derniers condamnent fermement « des déclarations irrespectueuses à l'égard des soignants de la polyclinique qui exercent à des heures tardives et qui viennent opérer des malades la nuit, les week-ends ou chaque fois qu'un patient en a besoin ».

Fouzia Moumni demande donc à Frédéric Pétrisot d’arrêter de mentir et de faire peur à la population, avec de faux arguments. Elle estime que le représentant du personnel de l’hôpital de Fourmies (pour la CGT Santé), doit maintenant « assumer ce qu’il diffuse sur les réseaux sociaux et répondre de ses propos diffamatoires devant la justice ».

En Thiérache :

Encore un trafic de stupéfiants démantelé en Thiérache

Le procès a été reporté au jeudi 1er avril, à la demande des prévenus, qui souhaitaient obtenir un délai supplémentaire pour préparer leur défense. Âgés de 24 à 50 ans, ces 5 Thiérachiens originaires d’Hirson, de Guise, des environs de La Capelle, du Nouvion et de Vervins sont poursuivis pour consommation, cession et transport de cannabis, de cocaïne et d’héroïne. 4 d’entre eux ont été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire, dans l’attente de leur procès. Le 5ème prévenu, déjà condamnés à multiples reprises pour des faits similaires, a été mis en détention provisoire.

21 ruches décimées du jour au lendemain et d’une manière suspecte à Fontaine-lès-Vervins : aucune abeille n’a survécu 

L’apiculteur, Gilbert Parisot, est en colère et se déclare même effondré par cette découverte macabre. L’an dernier, le Thiérachien avait décidé d’investir en passant de 7 ruches à 21, mais tout son travail de sauvegarde des abeilles a été brutalement anéanti. D’après Gilbert Parisot, l’utilisation intempestive des pesticides par des agriculteurs et un produit chimique en particulier, pourraient être à l’origine de ce massacre. Ne disposant d’aucune preuve et d’aucun témoin, l’apiculteur a décidé de ne pas porter plainte.

L’avancement des projets pour la mise à 2 x 2 voies de la RN2 entre Laon et Avesnes-sur-Helpe

Alors que les travaux du contournement d’Avesnes devraient commencer d’ici la fin de cette année et s’étaler jusqu’en 2025, 3 autres dossiers devraient se concrétiser dans les 6 prochaines années. L’état vient en effet de lancer plusieurs études préalables à la mise à 2x2 voies de la RN2, notamment en Thiérache. Cela concerne en particulier les projets de contournements de La Capelle, de Vervins (option) et de Froidmont. Un nouveau créneau de dépassement est aussi envisagé à hauteur de Voyenne entre Marle et Laon, en attendant une véritable 2x2 de Maubeuge à Paris.