En bref pour ce lundi 12 avril 2021

12 avril 2021 à 13h06

Dans le sud-Avesnois :

L’agression de 2 sapeurs-pompiers samedi après-midi à Fourmies

Appelés par secourir un fourmisien de 53 ans, qui ne répondait plus aux appels de ses proches, l’individu s’était déchainé sur les pompiers, en les insultant et en leur donnant de violents coups de poing au visage et au niveau des bras. Il a fallu faire appel aux forces de l’ordre pour maitriser cet individu, qui a fini par être transporté à l’hôpital. Souffrant de multiples contusions, les pompiers ont porté plainte pour des faits de violences verbales et physiques lors d’une intervention. Le fourmisien risque une forte amende et jusqu’à 1 an de prison.

De nouveaux recrutements en gastro-entérologie pour la polyclinique de la Thiérache à Wignehies 

En attendant l’arrivée d’ici octobre d’une ophtalmologiste supplémentaire et de 2 nouveaux cardiologues, la clinique privée du sud-Avesnois renforce son service en gastro-entérologie ! En plus de ses 2 chirurgiens viscéraux, elle vient d’embaucher un 3ème gastro-entérologue, le Docteur Elias Makhoul, qui est aussi spécialisé dans l’hépatologie et la proctologie. Son arrivée s’accompagne par de nouveaux investissements importants, avec l’acquisition d’un matériel dernier cri en endoscopie, d’une valeur de 450 000 €. Notez que ce nouveau docteur est spécialisé dans l’exploration des voies biliaires, une offre de soin unique en Sambre-Avesnois-Thiérache !

Le décès d’Edgard Lobet, l’ancien maire de Féron

Il s’est éteint le 6 avril dernier, après avoir consacré une grande partie de sa vie aux Féronnais. On lui doit notamment le sauvetage de l’école du village ou un soutien appuyé à la création du festival des Féronades. Cet ancien herbager avait aussi été un grand résistant durant la seconde guerre mondiale, notamment dans les environs d’Étrœungt. Il était entré au conseil municipal de Féron en 1953, avant de devenir 1er adjoint dès 1959, puis maire de Féron de 1976 à 2001, laissant alors sa place à l’actuel maire Jean-François Baudry. Ses funérailles seront célébrées demain à 10h15, en l’église fortifiée de Féron.  

En Thiérache :

Un report pour le procès de l’auteur de l’accident mortel du 22 janvier dernier à Hirson

Le conducteur sera finalement jugé pour homicide involontaire le 1er juillet prochain, au lieu du 8 avril. Rappelons que cet accident s’était produit au niveau de la rue du Roi Albert 1er. Le prévenu, un Thiérachien de 28 ans, roulait à vivre allure et en état d’ivresse. Il avait perdu le contrôle de son véhicule, qui s’était alors encastré dans un poteau électrique. Les deux passagers, dont le propre frère du conducteur, étaient décédés sur le coup.

Des peines de prison pour 3 individus d’origines roumaines poursuivis par la justice pour avoir volé de l’outillage électrique à Lidl Hirson 

Les faits se sont déroulés le 7 avril dernier. Ces 3 hommes âgés de 22, 27 et 36 ans avaient dérobé 15 mallettes contenant des perceuses, des visseuses et autre outillage électrique, qu’ils avaient jeté dans les fourrés lors de leur course poursuite avec les forces de l’ordre, avant d’être interpellés et placés en garde à vue. Présentés vendredi en comparution immédiate, deux des 3 prévenus ont été condamnés à 12 mois de prison avec sursis. Le troisième Roumain a écopé d’une peine de six mois de prison avec sursis, plus 800 € d’amende.

Encore une agression sexuelle en Thiérache 

Un homme âgé de 37 ans était poursuivi la semaine dernière par la justice, pour avoir agressé sexuellement la fille d’un couple d’amis qu’il avait invité pour fêter son anniversaire. Profitant d’un moment d’isolement avec la fille ainée de ses amis, âgée de seulement 16 ans, ce Thiérachien était arrivé par derrière, pour lui caresser sa poitrine, son sexe et ses fesses, sauf que l’adolescente ne s’était pas laissé faire. Après lui avoir demandé d’arrêter de la toucher à plusieurs reprises, la victime avait réussi à se libérer de son étreinte et à se réfugier auprès de ses parents. Son agresseur a été condamné à 8 mois de prison, avec un sursis probatoire de 2 ans, une obligation de suivre des soins psychologiques et une interdiction de rentrer en contact avec la victime. Il devra aussi l’indemniser, avec sa mère, au titre du préjudice moral à hauteur de 2 500 €. Le nom de cet homme est désormais inscrit au fichier des auteurs d’infractions sexuelles.

Photo : SDIS 59 / Textes : Paul Schuler