L'info en Sud Avesnois et Thiérache

En bref dans le sud-Avesnois et en Thiérache, pour ce mercredi 11 décembre 2019

11 décembre 2019 à 12h16 Par Paul Schuler

Dans le sud-Avesnois :

Jean-René Lecerf, le Président du Département du Nord, en déplacement cet après-midi dans le sud-Avesnois 

Il est attendu à 15h, à l’hôtel de ville de Fourmies, pour signer une nouvelle convention avec le Centre Communal d’Action Social, afin de favoriser le retour à l’emploi des allocataires du RSA et pour améliorer l’autonomie des Nordistes les plus fragiles. Il se rendra ensuite à Trélon, pour inaugurer le nouveau restaurant scolaire, en ossature bois, de l’École primaire René Bry. Sa construction a été financée par le département du Nord, à hauteur de 230 000 €, soit 43% du montant total des travaux réalisés.

Un Projet de création d’un centre de formation d’apprentissage des langues étrangères pour la Maison de l’Europe à Fourmies 

C’est Christine Berger, la nouvelle Présidente de cette structure qui porte ce projet. Elle rappelle que 90 adultes suivent actuellement des cours d’allemand, d’anglais, d’espagnol et de chinois. La nouvelle Présidente souhaite développer, à l’avenir, l’apprentissage du néerlandais, de l’italien et même, pourquoi pas un jour du japonais. Une demande d’agrément pour devenir un centre de formation d’apprentissage des langues étrangères a officiellement été déposée !

En Thiérache :

Le lancement, hier matin, d’une pétition pour tenter de sauver les urgences de l’hôpital de Guise

C’est la fédération autonome de la fonction publique hospitalière qui est à l’origine de cette demande de réouverture rapide des urgences Guisarde, fermées, faute de médecin, depuis le 29 novembre dernier. En moins de 24h, cette pétition rassemble déjà près de 400 signatures. La fédération est également prête à organiser de nouvelles manifestations si la réunion, qui se tiendra aujourd’hui entre l’ARS, l’Agence Régionale de Santé, le maire de Guise et la direction de l’hôpital, ne débouche sur rien de concret.

Une faible mobilisation contre la réforme des retraites hier à Hirson et en Sambre-Avesnois-Thiérache 

Moins de 50 personnes ont répondu à l’appel de la CGT pour organiser un barrage filtrant sur l’un des ronds-points menant à la zone commerciale Auchan Hirson.  Ce piquet de grève a été levé en début d’après-midi. Il n’y a pas eu d’autres manifestations dans notre secteur. Des membres de la CGT de Fourmies ont préféré manifester dans les rues de Lille. Les syndicalistes du Val de Sambre et des membres de la France Insoumise de Maubeuge avaient choisi de se rendre à Valenciennes.

Cet appel à la grève a également été peu suivi dans les écoles, collèges et lycées de la Sambre-Avesnois Thiérache. D’après les chiffres communiqués par les académies de Lille et d’Amiens, moins 14 % des enseignants du second degré se sont déclarés grévistes et à peine 3 % pour les instituteurs du Premier degré.

Le projet de construction d’un rond-point, dans le centre-ville d’Hirson, plus que jamais d’actualité

Annoncé depuis 2014, ce giratoire verra enfin le jour en 2020. Il permettra de fluidifier la circulation entre la rue Charles-de-Gaulle et la place Victor Hugo. Les travaux devraient commencer au cours du 1er trimestre 2020, pour une livraison espérée d’ici la fin de l’été prochain. Le coût total de cet aménagement urbain devrait approcher les 500 000 €.

Un concours du pull de Noël le plus moche, ce samedi à 17h30, à Bergues-sur-Sambre

Ce concours est organisé dans le cadre du Marché de noël, qui se déroule à la salle des fêtes de Bergues-sur-Sambre ce samedi et dimanche, jusqu’à 19h.