En bref, ce mercredi 24 mars 2021

24 mars 2021 à 12h50

Dans le sud-Avesnois :

Stop à l’arrachage des haies dans le sud-Avesnois !

La lutte contre l’arrache de haies, c’est la priorité de Sylvain Oxoby, le maire d’Ohain, en sa qualité vice-président du sud-Avesnois, en charge de la ruralité et de la préservation de la biodiversité. Outre un projet de création d’une brigade verte de Gardes champêtres intercommunaux, le maire d’Ohain propose de classer les haies et de les protéger à travers toute une série de mesures restrictives et dissuasives. Il rappelle aussi que notre vert bocage est une vitrine touristique à part entière et que les haies jouent un rôle essentiel dans la lutte contre l’érosion des sols, les coulées de boue et les inondations.

Ohain, un village du sud-Avesnois en travaux

Depuis la fin janvier, la circulation est perturbée pour traverser ce village en raison d’un vaste chantier de rénovation du centre-bourg ! De la voirie aux places de stationnement, des trottoirs au mobilier urbain, en passant par le perron de la salle des fêtes, le fleurissement, les espaces verts et l’éclairage public, tout sera refait à neuf. Le coût total de ce chantier s’élève à près de 240 000 €, dont 30% de subventions qui ont été accordées dans le cadre du plan « France relance ». Un plan « lumière LED » et une réhabilitation thermique des principaux bâtiments communaux (mairie, école, salle des fêtes) sont également programmés à partir de cette année à Ohain…

Un projet de construction d’un béguinage pour personnes âgées toujours à l’ordre du jour à Ohain

Porté depuis plus de 5 ans par le bailleur social Partenord et la municipalité d'Ohain, ce dossier avait pris beaucoup du retard, en raison d’une erreur d’analyse des sols. Alors que le permis de construire avait été déposé et validé il y a 2 ans, les appels d’offre se sont finalement tous révélés infructueux. Depuis l’architecte a été obligé de revoir sa copie. Le maire d’Ohain espère que les travaux vont enfin pouvoir débuter bientôt. 15 maisons de plein pied devraient ainsi sortir de terre dans les prochains mois en lieu et place de l’ancienne filature du village…

Une légère augmentation des contaminations à la Covid-19 dans le sud-Avesnois

Voici comme tous les mercredis notre point hebdomadaire sur l’évolution de la pandémie de la Covid-19 en Sambre-Avesnois-Thiérache : la situation sanitaire continue de se dégrader avec 2 territoires où la Covid gagne du terrain. C’est l’agglomération Maubeuge-Val-de-Sambre qui affiche le plus mauvais résultat, avec 335 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants, contre 272 la semaine dernière. Arrive en seconde position le Pays de Mormal avec 312 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 256 la semaine dernière.

Dans le sud et le Cœur de l’Avesnois, une légère augmentation du nombre de contaminations a été enregistrée sur les 8 derniers jours, mais les taux d’incidences sont 2 fois moins élevés que la moyenne départementale (plus de 400 cas positifs pour 100 000 habitants dans le Nord).

Une petite augmentation des hospitalisations Covid-19 à Fourmies

Au niveau des hospitalisations, après deux semaines de baisse, le nombre de lits occupés par des malades de la Covid repart légèrement à la hausse, avec 44 patients contaminés actuellement hospitalisés sur Maubeuge, contre 39 la semaine dernière. Il y a 5 patients Covid à l’hôpital du Quesnoy, contre 2 il y a 8 jours et 12 patients Covid hospitalisés sur Fourmies, contre 11 la semaine dernière. Par contre, il n’y a plus que 6 patients Covid en réanimation, contre 8 la semaine dernière et 25 au plus fort de la crise, en novembre dernier…

En Thiérache :

Cinq véhicules endommagés par les portes-arrières d’un camion à Guise

Il était 10h30, hier matin, lorsqu’un chauffeur d’un poids lourd a provoqué une série d’accidents en traversant le centre-ville Guisard. Les portes-arrières de sa remorque sont allées tapées tous les véhicules croisés, soit 5 voitures stationnées fortement dégradées. Heureusement, ces véhicules étaient vides et il n’y avait pas de piéton à proximité. Aucun blessé n’est à déplorer. 

La Thiérache n’est plus épargnée par cette reprise de l’épidémie

En Thiérache, la situation se stabilise sur un haut plateau, avec des taux d’incidences qui varient entre 220 et 350 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants. Ce sont les secteurs de Guise, d’Hirson puis de La Capelle-Vervins qui sont les plus touchés par la pandémie. Le taux des tests positifs approche désormais la barre des 10 % contre 8 % il y a 15 jours.

Dans les hôpitaux, la situation se dégrade légèrement, avec 10 patients Covid hospitalisés sur Guise (contre 8 la semaine dernière) et 15 à l’hôpital d’Hirson, contre 12 il y a 8 jours et 26 au plus fort de la crise en novembre dernier. 4 nouvelles entrées et une sortie ont été enregistrées au Centre hospitalier Brisset sur les 2 dernières journées. Ces nouveaux patients restent âgés entre 79 et 95 ans, mais le dernier arrivé est un Saint-Michellois âgé de seulement 50 ans.

Une forte accélération de la vaccination en Thiérache

Plus de 50 % des personnes âgées de plus de 75 ans ont été vaccinés au Pays des 3 Rivières ! Depuis le début de la campagne de vaccinations en Thiérache, près de 2000 habitants du canton d’Hirson ont ainsi reçu leur 1ère injection, soit 8 % de la population totale. La campagne vaccinale va encore s’accélérer ce week-end, avec la mise à disposition de 800 nouvelles doses pour les 5 centres de vaccination de la Thiérache, dont 300 vaccins supplémentaires pour celui d’Hirson et plus de 200 doses pour le centre de vaccination de Guise…