En bref ce jeudi 1er décembre 2022 dans le Val de Sambre


01 décembre 2022 - 1520 vues

Jeumont : l’ouverture d’une enquête après le décès d’un jeune employé de l’usine Nexans

Cette entreprise est spécialisée dans la fabrication de câbles électrique. Elle compte à ce jour une centaine de salariés. Le jeune homme est mort dans la nuit de lundi à mardi, vers 4h du matin, alors qu’il travaillait sur une chaîne de production. L’hypothèse d’un malaise cardiaque avait été évoquée dans un premier temps, mais la thèse d’un accident du travail n’a pas été écartée, dans l’attente des résultats de l’autopsie. D’après nos confrères de la Voix du nord, la victime avait 30 ans et le site pourrait rester à l’arrêt jusqu’en fin de semaine.

Une affaire de violence conjugale dans le val de Sambre

Un homme a été condamné à 8 mois de prison, dont 4 avec sursis, pour avoir agressé à plusieurs reprises son ex-compagne et pour lui avoir imposé des rapports sexuels non consentis... Lors d’un examen médical, des brûlures de cigarette avaient été découvert dans le dos de la victime. Outre sa peine de prison ferme, il est désormais interdit au prévenu de rentrer en contact avec la victime pendant 3 ans. D’après la voix du Nord, il devra aussi lui verser 1500 € au titre du préjudice moral et 600 € pour le remboursement des frais de justice.

Maubeuge : la société Histoire et Patrimoine va-t-elle prendre à sa charge la réhabilitation de l’Arsenal ?

C’est en tous cas une possibilité, qui a été évoqué hier par la direction de cette entreprise, présente à Hautmont, à l’occasion de la signature de la promesse de vente de l’ancienne abbaye d’Hautmont. On rappelle que la société Histoire et Patrimoine projette de réhabiliter ce bâtiment historique, qui appartenait à la ville d’Hautmont depuis 1993, en 40 à 42 logements de grands conforts. En sera-t-il de même pour l’Arsenal à Maubeuge, dont la valeur est estimée à 500 000 € ? Tout dépendra du classement de cet édifice, au titre des monuments historiques, et dont la décision de la DRAC Hauts-de-France devrait être rendue en février prochain.

Maubeuge : la liquidation de Dina Mode

Après 9 ans de bons et loyaux services, cette boutique du centre-ville fermera ses portes le 31 décembre.

Louvroil : un soutien de La France Insoumise à Malika Halabi, la conseillère municipale, à qui le Maire a retiré la délégation « Handicap »

Romain Vitrand, de l’opposition municipale, en a profité pour dénoncer « le manque de considération du Maire envers les personnes en situation de handicap » et le fait que « des travaux de mise aux normes d’accessibilité dans les bâtiments communaux, n’ont pas été réalisés depuis 2019, alors qu’ils sont budgétisés chaque année ».

Maubeuge : des fouilles archéologiques sur le site de la Clouterie

Une équipe d’archéologues de l’INRAP vient de découvrir des vestiges d’un béguinage datant du 16ème siècle, mais aussi les restes d’un pont, les traces de la Sambre qui avait été détournée par Vauban sous Louis XIV, ainsi que différentes ruines médiévales, qui feront l’objet de fouilles plus approfondies dans les prochains jours.

Feignies : l’aménagement d’un corridor écologique autour de la nouvelle zone économique de la Marlière

Alors que se termine la construction du méthanisateur, ce bâtiment sera entouré de haies bocagères et d’arbres, essentiellement des essences locales et anciennes.

Maubeuge : un forum des métiers liés à la santé au lycée Pierre Forest 

Après les collégiens et lycéens qui seront reçus aujourd’hui, ce forum sera ouvert au grand public demain matin, entre 9h et midi, à la salle de sport du lycée. 

Deux événements en faveur du Téléthon dans le val de Sambre

Une soirée « danse » est organisée ce vendredi soir, dès 19h, à la salle polyvalente de Pont-sur-Sambre. De « La belle époque » à la country, en passant par la « Street Dance », il y en aura pour tous les styles de danses…

Samedi, c’est un après-midi « jeux » qui sera organisé à l’espace Gérard-Philipe de Feignies, avec l’organisation d’une tombola au profit du Téléthon...

Par Paul Schuler / Avec T.P. et D.H.