L'info en Val de Sambre

Deuxième réunion des Gilets Jaunes à Hautmont

06 décembre 2018 à 20h03 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Delphine Hernu

Près de 140 gilets jaunes se sont réunis à Hautmont mercredi soir, ils ont été accueillis au centre culturel par le Maire Joël Wilmotte. Il soutient les gilets jaunes, une décision consécutive au Congrès des Maires de novembre dernier, des Maires qui n’ont pas été honorés par la présence d’Emmanuel Macron, or « on ne peut pas court-circuiter les Maires qui sont au contact des gens », a-t-il déclaré.

L’élu solidaire, sur le terrain samedi dernier, dans un rôle de médiateur entre les forces de l’ordre et les manifestants sur la zone commerciale d’Hautmont-Louvroil, a pris la parole pendant une dizaine de minutes : « je ne suis pas là pour donner les règles du jeu, c’est vous qui décidez ». Il fait part néanmoins de ses remarques, de ses propositions. Il allume des « clignotants » et cible des « points de progrès » possibles : zéro alcool sur les ronds-points parce que « l’alcool donne une mauvaise image du Gilet Jaune », respecter les sapeurs-pompiers, les Policiers « qui ne font que répondre à un ordre », penser aux commerçants de la galerie marchande d’Auchan « qui se demandent s’ils pourront payer les salaires », aux marchés de Noël à Hautmont et ailleurs qui sont des fêtes familiales. « Je me dois de le dire mais c’est vous qui déciderez ». Son allocution terminée, Joël Wilmotte s’est retiré, le micro a ensuite circulé dans la salle. Pas de leader ni de représentant mais des « animateurs », Emeline, Régis et Steven qui distribuent la parole. Les uns reviennent sur les affrontements du 1er décembre, entre forces de l’ordre et manifestants à Hautmont-Louvroil comme à Paris, quand d’autres abondent dans le sens des propos et des conseils du Maire. Extraits des échanges recueillis en début de réunion :

                         

                                                                                 Écouter le podcast

 

Bloquer l’hypermarché Auchan Louvroil ce samedi encore, apparaît comme une évidence, tous les doigts se lèvent lors du vote. Au cours de la soirée, d’autres décisions seront soumises au vote mais après 40 minutes de réunion, un Gilet Jaune nous demande de quitter la salle. Et malgré notre insistance, nous n’assisterons pas à la suite des échanges, nous avons été raccompagnés jusqu’à la porte du centre culturel.

 

 

Photos