Covid-19 - Les ambulanciers en première ligne : "Les heures supplémentaires, on ne les compte plus ..."

02 avril 2021 à 12h30

C’est une profession en première ligne face à la maladie de Covid-19 : les ambulanciers de Sambre-Avesnois ne ménagent pas leurs efforts depuis un an maintenant. Entre les transferts de patients Covid ou non Covid, certains salariés dépassent les deux cents heures de travail en un mois. Si durant les vagues épidémiques les déprogrammations allègent le quotidien, c’est entre les deux crises que les besoins de transports se font le plus ressentir.

Protocoles sanitaires, manques de matériels : les professionnels doivent aussi recruter en urgence pour faire face aux absences, liés à une positivité à la maladie de Covid-19.

Freddy Questel, ambulancier sur Maubeuge et membre de l’association pour la défense des transports sanitaire au niveau national :