L'info en Sud Avesnois et Thiérache

au mardi 21 mai dans le Sud-Avesnois et en Thiérache

21 mai 2019 à 15h16 Par La rédaction

De nouveaux contrôles de la vitesse aujourd’hui en Thiérache ! La vigilance sera une nouvelle fois de mise sur les routes de l’Aisne cette semaine. Les gendarmes et les fonctionnaires de police contrôleront la vitesse des usagers de la route sur l’ensemble de la RN2, aujourd’hui, de 8h à 19h, entre La Capelle, Vervins, Laon et Soissons. Des contrôles mobiles sont également annoncés dans le secteur d’Hirson, du Nouvion et de Guise.  

Une noyade accidentelle pour l’hirsonnais Christian Claisse : cette mauvaise nouvelle a été annoncée cette nuit par Jean-Jacques Thomas, le maire d’Hirson. Cet enseignant à la retraite était parti mardi dernier, avec son épouse pour s’offrir un séjour de rêves aux Marquises et dans les Îles voisines. Pour une raison encore inconnue, Christian Claisse s'est noyé dans 80 cm d'eau, sous les yeux de sa femme. Malgré plusieurs tentatives de réanimation, il était déjà trop tard. Les funérailles de Christian Claisse seront célébrées en l’église Notre-Dame d’Hirson, dès que sa dépouille sera revenue en France. 

De nouveaux locaux pour la Sécurité sociale à Fourmies ! Ils ont été inaugurés hier matin, en présence du directeur de la caisse primaire d’assurance maladie du Hainaut. Ces nouveaux bureaux sont situés au cœur de la maison de santé, juste derrière le supermarché Auchan. Pour le maire de Fourmies, ce déménagement est une bonne nouvelle car cela pérennise un service public de proximité. Il faut dire aussi que les 500m2 de bureaux de la rue Gambetta étaient devenus bien trop grand pour les 2 derniers salariés en charge de l’accueil. Cette maison, propriété de la sécurité sociale, va donc être mise en vente pour 200 000 €. L’an dernier, 18 000 assurés, soit une moyenne de 75 visiteurs par jour avaient été pris en charge par les agents fourmisiens 

« L’hôpital de Fourmies n’est pas en danger et la grève annoncée pour ce mardi après-midi n’est pas justifiée », ce sont les mots prononcés hier soir par Mickaël Hiraux, le président du conseil surveillance de l’hôpital. Après une nouvelle rencontre, hier après-midi avec les syndicats et les représentants du personnel, le maire de Fourmies lance ce matin un nouvel appel à la raison. Il estime que cette grève est contreproductive et qu’au lieu de perdre de l’énergie à dégrader l’image du centre hospitalier, en faisant peur à la population, les syndicats devraient plutôt accepter de se mettre autour d’une table, pour négocier et élaborer avec la direction, un plan de réorganisation et d’optimisation générale des services. L’objectif est de permettre à l’hôpital de Fourmies de retrouver un équilibre financier, tout en préservant son plateau chirurgical et sa maternité.

Une recherche de musiciens pour animer la fête de la musique à Flavigny-le-Grand-et-Beaurain, près de Guise ! Si vous êtes chanteur en solo ou en duo, membre d’un groupe de rock ou d’un orchestre classique, vous êtes les bienvenus pour participer à la fête de la musique qui se tiendra le 23 juin prochain à Flavigny. Pour plus d’information, téléphonez au 03 23 61 13 13. 

Un nouveau véhicule pour le Centre de 1ère intervention de Watigny, dans le canton d’Hirson. Ce nouvel équipement a été inauguré ce week-end, en présence de Jean-Jacques Thomas, le maire d’Hirson et ancien Président du service départemental d’incendie et de secours de l’Aisne. Ce dernier a profité d’ailleurs de cette occasion pour confirmer le projet de construction d’une nouvelle caserne, qui devrait sortir de terre avant la fin de cette année.  

Un conseil municipal expédié en moins d’une heure hier soir à Fourmies, en l’absence de 7 des 9 élus des oppositions municipales. Le quorum a été atteint de justesse, grâce à l’arrivée tardive de deux élus de la majorité. Quelques minutes auparavant, Marie-Hélène Cornil et Jean-Paul Lajeunesse avaient quitté la salle du conseil, refusant de servir d’appoint au maire de Fourmies, pour obtenir son quorum. Le conseiller d’opposition, Jean-Paul Lajeunesse, envisage d’ailleurs de déposer un recours pour vice de forme, auprès du préfet. Il demande carrément l’annulation des décisions prises lors de ce conseil municipal, estimant que le maire n’aurait pas dû ouvrir le conseil, en l’absence des retardataires. Une version contestée par Mickaël Hiraux, qui affirme avoir respecté à la lettre la législation en vigueur.  

Une nouvelle exposition temporaire à découvrir jusqu’au 13 octobre au Familistère de Guise ! Ce sont des photographies signées Georges Fessy, un artiste originaire d’Hirson. Renseignements via le site Internet du Familistère.