En bref ce jeudi 29 septembre 2022 dans le Val de Sambre


29 septembre 2022 - 1983 vues

Louvroil : Camaïeu baissera définitivement son rideau de fer samedi soir

Hier en fin d’après-midi, le tribunal de commerce de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu, cette enseigne de mode, créée à Roubaix en 1986 et qui était spécialisée dans le prêt-à-porter féminin ! 2 574 salariés du groupe recevront donc d’ici vingt et un jours leurs lettres de licenciements et les 517 magasins en France, dont celui qui est situé dans la galerie du centre commercial Auchan Louvroil, fermeront définitivement leurs portes samedi soir à 20h. D’ici là, le stock restant sera liquidé et d’après la direction du groupe, le fruit des dernières ventes sera destiné à augmenter les indemnités versées aux salariés...

Aulnoye-Aymeries : un nouvel acte de vandalisme cette nuit

Les vitres de l’arrêt de bus situé juste à côté du magasin Gamme Vert, derrière l’hôtel de ville, ont été volontairement brisées. D’après notre témoin de l’info, c’est le 4ème abri de bus endommagés depuis le début de cette année à Aulnoye-Aymeries !

Maubeuge : une grève très suivie au lycée Pierre Forest

Depuis 8h ce matin, 66 % des enseignants et du personnel d'entretien ont cessé le travail. Avec le soutien des lycéens, ils ont manifesté devant les grilles de ce lycée pour protester « contre le délabrement avancé du bâtiment L » et « le sentiment d'insécurité qui en résulte ». Au-delà du fait qu’il s’agit d’une passoire thermique, la vétusté des lieux poseraient aussi à leurs yeux « de sérieux problèmes de sécurité ». Ils réclament une intervention immédiate de la Région, avant l’arrivée de l’hiver.

Maubeuge : près de 120 manifestants ce matin sur la place des nations à l’appel de la CGT et du PCF

Devant le faible nombre de manifestants, ils n’ont finalement pas défilé dans les rues de Maubeuge, mais plusieurs d’entre eux se sont rendus cet après-midi à Lille, pour participer à la grande manifestation régionale. Au-delà des revendications nationales pour la revalorisation des salaires et contre la réforme des retraites, il y avait dans ce rassemblement des agents hospitaliers et plusieurs représentants de la CGT santé. Ils ont à nouveau réclamé des moyens supplémentaires et surtout le recrutement d’une trentaine d’aides-soignants et d’infirmiers pour soulager les équipes en place. On rappelle que les élus de l’agglo et le député appellent eux aussi à manifester pour sauver l’hôpital de Maubeuge et contre la désertification médicale, ça sera le 15 octobre prochain !

Journée de grève nationale : de sérieuses perturbations sur le réseau TER

La CGT et plusieurs partis de gauche ont appelé à manifester aujourd’hui, pour réclamer une revalorisation générale des salaires, une baisse de la TVA sur les factures d’énergie et pour s’opposer à toutes réformes des retraites qui repousseraient l’âge de départ à 64 ou 65 ans ! On nous annonce entre 10 et 20 % de grévistes, selon les niveaux, à l’éducation nationale, moins de 10 % de grévistes chez les fonctionnaires et jusqu’à 30 à 40 %, selon les régions, à la SNCF. Dans les Hauts de France, le mouvement est très suivi, avec plus de 500 trains supprimés, à peine 1 TER sur 2 en circulation et même 0 entre Hirson, Vervins et Laon ou entre Maubeuge, Aulnoye-Aymeries et Paris. La SNCF a tout de même maintenu une dizaine d’aller-retour entre Hirson, Jeumont, Aulnoye et Lille et quelques trains également entre Aulnoye-Aymeries et Saint-Quentin. Attention, les horaires qui ont été publiés hier soir par la SNCF ne prennent pas en compte les suppressions de dernière minute, pouvant intervenir à n’importe quel moment de la journée…  

Ferrière-La-Grande : l’installation de 26 caméras de vidéoprotection

On en trouvera notamment 3 au niveau du cimetière communal, pour en finir avec les vols de plaques et de fleurs et autres incivilités. Une commission travaille à identifier les zones à protéger. Des caméras devraient ainsi être installées au Parc Sainte Philomène et aux abords des bâtiments communaux. 

Maubeuge : attention aux travaux dans le centre-ville et au niveau de la rue Albert 1er

En plus du chantier qui a commencé hier autour de la Place des Nations, appelée à être piétonnisée et végétalisée, des travaux de réseaux sont aussi annoncé à partir de demain et jusqu’en novembre au niveau de l’avenue du roi Albert 1er. Ce chantier sera suspendu à la mi-novembre indique le maire de Maubeuge, Arnaud Decagny, pour ne pas pénaliser les commerçants et leurs clients à l’approche des fêtes de fin d’année. On rappelle que le coût du projet de requalification de la place des nations et des rues environnantes s’élève à plus de 2 millions d’euros !

Maubeuge : une pétition lancée contre l’abatage des arbres

C’est le nouveau collectif « sauvons les arbres maubeugeois » qui est à l’origine de cette pétition. Ses responsables regrettent la disparition, des arbres de la place de Wattignies, sur la Place Verte, dans les remparts et prochainement au niveau de la place des Nations. Cette pétition sera remise à Arnaud Decagny, le maire de Maubeuge, qui rappelle que pour un arbre abattu, pour cause de travaux, de maladie ou pour des problèmes de sécurité, 2 arbres seront plantés au minimum. De nouveaux parcs et poumons verts seront par ailleurs créés aux 4 coins de la cité du clair de Lune, dans la rénovation urbaine et des travaux de requalification du centre-ville.

Maubeuge : la démolition en 2023 de l’immeuble Le Normandie aux Provinces Françaises

Cette résidence a été entièrement vidée de ses occupants et peut donc être rasée dans les prochains mois. Quant aux résidents de l’immeuble Champagne, 50 % d’entre eux ont d’ores et déjà été relogés. Sa démolition est toujours programmée pour la fin 2023 ou en 2024 au plus tard.  

Des économies d’énergie en baissant le chauffage dans tous les lycées des hauts-de-France 

D’après le plan régional, les systèmes de chauffage ne seront rallumés qu’à partir du 15 octobre et le thermostat dans les lycées pourraient être rabaissé à 18 °C dans les salles de classe et à seulement 14°C dans les gymnases. Les cours du samedi matin pourraient aussi être déplacés au mercredi après-midi pour éviter de chauffer le week-end, où la température serait alors ramenée à 8°C. Cela concernera les 272 lycées publics gérés par le conseil régional des Hauts-de-France…

Maubeuge : la poursuite des travaux de rénovation des aires de jeux

C’est une enveloppe de 650 000 € qui a été débloquée cette année pour remettre aux normes les aires de jeux des quartiers des Écrivains, des Présidents et de la Couturelle, mais aussi celui de la crèche Pirouette et du parc Sainte-Émilie !

Hautmont : près de 190 pilotes au départ du 31ème Rallye Charlemagne

C’est l’évènement sportif du week-end à vivre en direct sur Canal Fm : la 31ème édition du rallye Charlemagne - Golden Palace ! C’est un rallye de niveau national, comptant pour la Coupe de France, et qui est candidat pour intégrer la deuxième division du championnat de France des rallyes.

Si finalement l’ancien champion du monde Sébastien Loeb ne sera pas au départ du Charlemagne cette année, ce n’est que partie remise. La course sera tout de même très relevée ce week-end, avec près de 190 pilotes attendus sur la ligne de départ, dont Bruno Longépé, Michaël Reydelet et David Salanon en Polo F RC2, Farouk Moullan en Polo GTI FRC2, Frédéric Roussel en Citroën DS5 F RC2, Yves Saint Requier en Porsche GT3 F RGT ou encore Mélissa Debackere en Skoda Fabia F RC2.

Au total, il y aura 12 spéciales à parcourir, soit près de 140 km d’épreuves de vitesse chronométrées, dont une spéciale sur la piste de l’aérodrome de la Salmagne à Vieux-Reng, samedi matin. D’après Yoann Descamps, le Président de l’ASA59 à Hautmont et organisateur du Rallye Charlemagne, plus de 25 000 spectateurs sont attendus cette année sur les bords de route. Rendez-vous samedi à 9h pour la 1ère spéciale.

Maubeuge : le vernissage le 4 octobre à 14h30 de l’exposition de Plantu « Hommage aux soignants » 

Elle a été imaginée et réalisée par le célèbre caricaturiste Plantu, connu pour ses dessins publiés dans « Le Monde » et « l’Express ». Plantu sera d’ailleurs présent ce mardi après-midi à l’hôpital de Maubeuge, pour inaugurer son exposition (sur invitation). 

Par Paul Schuler / Avec T.P. et D.H.