COUP DE GUEULE : le confinement

Même de chez lui, faut que Geoffrey trouve à râler ...