Jeumont : un été rafraichissant à la base de loisirs du Watissart


21 juillet 2022 - 2362 vues

En ces jours de fortes chaleurs, vous avez été très nombreux à avoir choisi la base de loisirs du Watissart à Jeumont pour vous rafraichir. Alors certes, pour se baigner, il faut y aller par étape, tout doucement et se mouiller la nuque pour éviter l’hydrocution, avec une eau à 22 degrés, contre plus de 40 degrés ce mardi après-midi sur le sable de la plage.

Watissart 2.jpg (385 KB)

Toujours est-il qu’en quelques années, cette ancienne carrière de quartzite et de grès schisteux est devenue un petit coin de paradis pour toutes celles et ceux qui n’ont pas la chance de partir en vacances. Cette carrière a été transformée en une véritable petite station touristique très prisée, complétée par toute une série d’animations jusqu’à la fin août, dans le cadre des Wati’days.

Watissart 7.jpg (314 KB)

Ce site de 40 hectares offre aux visiteurs un vrai dépaysement et un décor de carte postale de vacances, avec sa forêt, ses impressionnantes falaises, ces deux étangs, ses structures gonflables, son mini-golf et depuis 4 ans : un espace baignade, surveillé, avec une eau filtrée, de très bonne qualité. Ecoutez ces quelques réactions recueillies par Paul Schuler :

site Watissart 1.jpg (310 KB)

Une baignade autorisée et surveillée tous les jours jusqu’au 28 août

On vous rappelle que la baignade est interdite en dehors de la zone spécialement aménagée pour la natation. Elle est par ailleurs autorisée uniquement en présence des maîtres-nageurs sauveteurs, 7 jours sur 7 cet été, de 13h à 19h, avec accès gratuit. Vous trouverez sur place des douches, des sanitaires, de quoi se désaltérer et se restaurer.

Watissart 4.jpg (481 KB)

Il y a aussi un mini-golf et de nombreuses animations proposées dès le 15 juillet, avec des jeux gonflables, de l’initiation au paddle ou au canoë-kayak et même un Escape Game le 23 juillet. Il y aura également certains dimanches des démonstrations de navi-modélisme ou de sauvetage avec des Terre-Neuve. Les Wati’days 2022 se termineront par une grande fête de l’eau le 28 août, avec un accès qui restera libre et gratuit durant tout l’été !

Watissart 5.jpg (437 KB)

L’historique du site :

Avant de devenir la base de loisirs que nous connaissons aujourd’hui, ce site a été l’une des plus importantes carrières de la région. On y a extrait pendant plus d’un siècle, et jusqu’en 1972, d’énormes blocs de quartzite et de grès schisteux. Ces pierres ont notamment servi à la fabrication de pavés pour les routes du nord de la France.

D’après les responsables de l’association « Arc-en-ciel », cette carrière a d’abord appartenu aux moines de l’abbaye de Liessies qui, durant de nombreuses années, ont tenté d’y extraire du charbon. Rachetée après la révolution par deux familles, les Pequeux et les Lamendin, cette carrière va être peu exploitée, jusqu’en 1870. C’est à cette époque-là, que la société Gillet sera créée. Grâce à l’arrivée du chemin de fer, plus de 50 ouvriers vont alors se relayer, pendant plus d’un siècle, pour y extraire une pierre de très grande qualité…

Watissart 3.jpg (412 KB)

Aujourd’hui, le bruit des pelleteuses et des explosifs a bel et bien cessé. Les poissons ont envahi les étangs et certains soirs, lorsque les promeneurs se font plus discrets, vous pouvez tomber nez à nez sur un hibou, des biches, des écureuils et même sur des renards…

Ce site touristique porte le nom du cours d’eau qui vient alimenter les deux anciens grands bassins de forage d’environ 25 mètres de profondeur. 

Programme complet à découvrir sur la page Facebook du Watissart

Par Paul Schuler