Nager en Hauts-de-France, un vrai défi.

30 août 2019 à 18h35

En Hauts-de-France, le déficit de piscines par rapport au nombre d'habitants, ainsi que la saturation des équipements existant ou leur vétusté pénalisent l'apprentissage de la natation. Cette situation prive beaucoup d'enfants de la découverte et de la pratique des sports nautiques qui favorisent le développement de la personnalité et contribue à réduire le taux de mortalité par noyade.

Dans ce contexte, la Région a décidé de mettre en place un programme "Nager en Hauts-de-France – soutien à l'apprentissage de la natation et accessibilité aux pratiques sportives" autour de trois enjeux. A notre Micro Florence Bariseau Vice-présidente en charge de la jeunesse, des sports et du tourisme.