La psychomotricité, pour prévenir la chute chez les personnes âgées

25 novembre 2018 à 19h30

Chaque année en France, près de 400 000 chutes dont 12 000 mortelles sont dénombrées chez les personnes âgées. Quand elles ne tuent pas, ces chutes peuvent occasionner des fractures mais aussi d'importantes séquelles psychologiques. Lauriane Dufourt, psychomotricienne à l'hôpital du Quesnoy, évoque la prévention des chutes, et le rôle de l'équipe de prévention des chutes du centre hospitalier, dont elle fait partie.