Fourmies : Patricia Poupelle, la Présidente d’Espace Vie cancer, interpelle le Président Emmanuel Macron et le député Benjamin Saint-Huile

14 septembre 2022 - 692 vues
Télécharger le podcast

Privée de recettes liées aux événements et actions que son association n’a pas pu organiser en 2020 et 2021, à cause des confinements et de la pandémie, Patricia Poupelle avait envoyé un courrier au Président de la République, Emmanuel Macron, pour lui demander une exonération totale des charges sociales et patronales de sa coordinatrice. Le Palais de l’Elysée l’avait alors renvoyé vers le ministère de la santé et de la solidarité, puis vers les services de la Préfecture du Nord, mais elle n'a pas obtenu gain de cause. Seul un report des charges lui avait été accordé comme pour toutes les autres structures en France.

Aujourd’hui, Espace Vie cancer se retrouve donc dans l’obligation de payer ce report de charges jusqu’en 2025, en plus des autres charges et factures normales, sans avoir la trésorerie, ni la possibilité de multiplier les évènements, ayant des adhérents malades ou à la santé fragile. Elle espère pouvoir compter sur l’action du député Benjamin St-Huile, afin que ce dernier puisse défendre sa demande d’exonération auprès des ministres concernés.

Par Paul Schuler