Podcasts

Où est Paulo N°35

Eh bien aujourd’hui, je vous invite à découvrir, non pas un, mais deux petits châteaux, situés sur la même commune, à 3 kilomètres de distance. Le premier a été construit au XVIe siècle pour les seigneurs du village les Marchipont, avant d’être racheté en 1540 par les Polschet, des maîtres de forge, dont on retrouve plusieurs pierres tombales au sein de l'église Saint-Ursmer.   Ce château est composé d'un logis et d’une ancienne forge transformée aujourd’hui en ferme. Le logis englobe une tour du 16e siècle située sur l'arrière. Quant au corps central et la tour à deux étages située en façade, ils datent du 18ème siècle.   L’un d’entre-eux, un certain Pierre Polschet a été fait chevalier par Philippe IV, en 1666. Cette famille possédait également la forge du Marteau et fit construire, en 1774, le château Maillard, qui porte le nom de son architecte. Réponse :Les Châteaux d’Eppe-Sauvage

Eh bien aujourd’hui, je vous invite à découvrir, non pas un, mais deux petits châteaux, situés sur la même commune, à 3 kilomètres de distance. Le premier a été construit au XVIe siècle pour les seigneurs du village les Marchipont, avant d’être racheté en 1540 par les Polschet, des maîtres de forge, dont on retrouve plusieurs pierres tombales au sein de l'église Saint-Ursmer.

 

Ce château est composé d'un logis et d’une ancienne forge transformée aujourd’hui en ferme. Le logis englobe une tour du 16e siècle située sur l'arrière. Quant au corps central et la tour à deux étages située en façade, ils datent du 18ème siècle.

 

L’un d’entre-eux, un certain Pierre Polschet a été fait chevalier par Philippe IV, en 1666. Cette famille possédait également la forge du Marteau et fit construire, en 1774, le château Maillard, qui porte le nom de son architecte.

Réponse :Les Châteaux d’Eppe-Sauvage

19 août 2019

Visite insolite: J'ai glissé chef!

Samedi 17 août à 15h : Visite insolite « J’ai glissé chef ! » : La maison-musée ou le musée-maison, voici les deux noms qui ont été attribués à cet endroit peu commun ! Ici nous avons à faire à deux passionnés, deux aventuriers, deux explorateurs pour qui la quête de l’objet ressemble fortement à une chasse au trésor. Depuis plus de 40 ans Jean-Paul collectionne des objets de soldats et des tenues militaires. Chaque nouvelle pièce trouvée fait naître en lui un réel coup de foudre. Dominique, voyant la passion débordante de son mari, se met de son côté à collectionner des objets et du matériel de sapeur-pompier. Nous vous promettons une rencontre et une visite inoubliable ! Lieu de rendez-vous de la visite : 22 ruelle Bataille 59530 VILLEREAU. Tarif : 3€ pour les adultes et gratuit pour les – de 12 ans. Durée 1h30. Réservation et paiement obligatoire sur notre site internet ou au bureau d’information touristique de Le Quesnoy, 03 27 20 54 70.

Samedi 17 août à 15h : Visite insolite « J’ai glissé chef ! » : La maison-musée ou le musée-maison, voici les deux noms qui ont été attribués à cet endroit peu commun ! Ici nous avons à faire à deux passionnés, deux aventuriers, deux explorateurs pour qui la quête de l’objet ressemble fortement à une chasse au trésor. Depuis plus de 40 ans Jean-Paul collectionne des objets de soldats et des tenues militaires. Chaque nouvelle pièce trouvée fait naître en lui un réel coup de foudre. Dominique, voyant la passion débordante de son mari, se met de son côté à collectionner des objets et du matériel de sapeur-pompier. Nous vous promettons une rencontre et une visite inoubliable ! Lieu de rendez-vous de la visite : 22 ruelle Bataille 59530 VILLEREAU. Tarif : 3€ pour les adultes et gratuit pour les – de 12 ans. Durée 1h30. Réservation et paiement obligatoire sur notre site internet ou au bureau d’information touristique de Le Quesnoy, 03 27 20 54 70.

16 août 2019

Où est Paulo N°34

Eh bien aujourd’hui, je vous invite à découvrir un magnifique petit château royal, situé au cœur de l’ancien duché de Guise et d’un important domaine forestier, qui appartient toujours aux descendants des rois de France, les Princes de Condé. C’est le duc d’Aumale, 4ème fils du Roi Louis-Philippe qui a hérité de ce domaine en 1830. Après la révolution de 1848, le duc d’Aumale est contraint à l’exil et cède son bien à la banque Seillière qui décide alors de construire, entre 1853 et 1856, l’actuel château afin d’abriter, entre autre, les bureaux de l’administration forestière.   Cette vaste demeure de style « Louis XIII » a été bâtie sur un plan symétrique en U. La vente à la société Seillière n’était en fait qu’une opération fictive. A son retour en France, en 1872, le duc d’Aumale retrouve en effet son domaine. A son décès, le Duc de Guise en hérite et s’installe au château, avant son mariage en 1899 avec sa cousine la Princesse Isabelle de France, fille du prétendant Philippe VII, comte de Paris. C’est d’ailleurs dans ce château qu’a vu le jour, le 5 juillet 1908, le Prince Henri, futur comte de Paris. Réponse :Le Château du Nouvion-en-Thiérache

Eh bien aujourd’hui, je vous invite à découvrir un magnifique petit château royal, situé au cœur de l’ancien duché de Guise et d’un important domaine forestier, qui appartient toujours aux descendants des rois de France, les Princes de Condé. C’est le duc d’Aumale, 4ème fils du Roi Louis-Philippe qui a hérité de ce domaine en 1830. Après la révolution de 1848, le duc d’Aumale est contraint à l’exil et cède son bien à la banque Seillière qui décide alors de construire, entre 1853 et 1856, l’actuel château afin d’abriter, entre autre, les bureaux de l’administration forestière.

 

Cette vaste demeure de style « Louis XIII » a été bâtie sur un plan symétrique en U. La vente à la société Seillière n’était en fait qu’une opération fictive. A son retour en France, en 1872, le duc d’Aumale retrouve en effet son domaine. A son décès, le Duc de Guise en hérite et s’installe au château, avant son mariage en 1899 avec sa cousine la Princesse Isabelle de France, fille du prétendant Philippe VII, comte de Paris. C’est d’ailleurs dans ce château qu’a vu le jour, le 5 juillet 1908, le Prince Henri, futur comte de Paris.

Réponse :Le Château du Nouvion-en-Thiérache

16 août 2019

Parcours des sens à Sains du Nord

Le jeudi 15 août à sains du nord à la maison du bocage et le jardin botanique de 14h30 à 18h00 PARCOURS PIEDS-NUS PARCOURS LUDIQUE « LES SENS PAR LES PIEDS » Fermez les yeux et partez pour une balade à la découverte de sensations oubliées ! Osez sentir sous vos pieds nus toute la richesse de plus de 25 matériaux naturels. (doux, rond, mous, durs, lisses, piquants, froid, chaud …)
Pour compliquer les choses faites le à deux dont une personne qui guide celle avec un bandeau sur les yeux ! Parfois ne pas voir les matières évitent certaines appréhensions…
Ne pas courir, prendre le temps de sentir les matières.
Attention certaines matières sont déstabilisantes !!
Pour certaines personnes ce parcours est agréable et pour d'autre une petite torture!
Déambuler sur ce parcours unique en AVESNOIS, dans une partie naturelle du jardin avec sa mare....
Premier parcours sensoriel

Le jeudi 15 août à sains du nord à la maison du bocage et le jardin botanique de 14h30 à 18h00

PARCOURS PIEDS-NUS PARCOURS LUDIQUE « LES SENS PAR LES PIEDS »

Fermez les yeux et partez pour une balade à la découverte de sensations oubliées ! Osez sentir sous vos pieds nus toute la richesse de plus de 25 matériaux naturels. (doux, rond, mous, durs, lisses, piquants, froid, chaud …)Pour compliquer les choses faites le à deux dont une personne qui guide celle avec un bandeau sur les yeux ! Parfois ne pas voir les matières évitent certaines appréhensions…Ne pas courir, prendre le temps de sentir les matières. Attention certaines matières sont déstabilisantes !! Pour certaines personnes ce parcours est agréable et pour d'autre une petite torture! Déambuler sur ce parcours unique en AVESNOIS, dans une partie naturelle du jardin avec sa mare....Premier parcours sensoriel

14 août 2019

Où est Paulo N°32

Eh bien aujourd’hui, je vous invite à découvrir un endroit magnifique, un jardin extraordinaire d'un hectare d'inspiration très personnelle, situé dans le val de Sambre, pas très loin de Beaufort et de Louvroil…   C’est en 1976 qu’Annie et Jean-Claude Louis, les propriétaires des lieux, ont décidé de planter quelques arbres au milieu d’une pâture et de quelques vieux pommiers… Quarante ans plus tard, ce jardin ne ressemble à aucun autre. Construit autour d’un séquoia trentenaire, d’une trentaine de mètres de hauteur, on y trouve à ses côtés une végétation luxuriante, des arbustes et vivaces par centaines, des fleurs et de la couleur partout, des senteurs enivrantes dans tous les coins…  Réponse : Le jardin du Séquoia à Limont-Fontaine

Eh bien aujourd’hui, je vous invite à découvrir un endroit magnifique, un jardin extraordinaire d'un hectare d'inspiration très personnelle, situé dans le val de Sambre, pas très loin de Beaufort et de Louvroil…

 

C’est en 1976 qu’Annie et Jean-Claude Louis, les propriétaires des lieux, ont décidé de planter quelques arbres au milieu d’une pâture et de quelques vieux pommiers… Quarante ans plus tard, ce jardin ne ressemble à aucun autre. Construit autour d’un séquoia trentenaire, d’une trentaine de mètres de hauteur, on y trouve à ses côtés une végétation luxuriante, des arbustes et vivaces par centaines, des fleurs et de la couleur partout, des senteurs enivrantes dans tous les coins… 

Réponse : Le jardin du Séquoia à Limont-Fontaine

14 août 2019