Le Reveil 2 Canal fm

Orthographe et réseaux sociaux font bon ménage !

18 février 2020 à 15h33 Par Angy MAYEUX
smartphone et applications
Crédit photo : freepik

Selon une étude menée par le projet Voltaire, les 15-24 ans qui utilisent régulièrement Facebook, Twitter ou Instagram, n'écrivent pas plus mal que les autres, au contraire.

Il suffit de surfer sur les réseaux sociaux pour voir des fautes d'orthographe et pourtant les réseaux sociaux aideraient nos jeunes à mieux écrire ! C'est ce que révèle l'étude "Projet Voltaire", qui s'occupe de formations en orthographe.

Selon une étude, passer un peu de temps sur les réseaux sociaux aiderait en fait à mieux maîtriser son orthographe. Si vous avez entre 15 et 24 ans, que vous utilisez les réseaux sociaux avec modération, 15 minutes à une heure par jour, vous maîtrisez sans doute un peu plus les règles d'orthographe que si vous les utilisez trop, ou pas assez. Si cela peut paraître contre-intuitif au premier abord, ce phénomène suit au contraire une certaine logique. 

C'est bien connu, pour apprendre l'orthographe, lire ne suffit pas. Il faut aussi écrire. Donc l'impact des réseaux sociaux augmente le temps que l'on passe à écrire. Le niveau orthographique est ici simplement plus visible, pas plus mauvais et à en croire les jeunes, ils y font attention.

L'autre enseignement de l'étude menée par le "projet Voltaire" est que les gens qui ont plus de 500 "amis" sur les réseaux sociaux ont un moins bon niveau d'orthographe que les autres, car ils y passent trop de temps.