L'info en Avesnois et Pays de Mormal

Forains - Barbe à papa, pommes d'Amour, loin des manèges, ça vous dit ? En vente à emporter à La Longueville, une solution "pour survivre"

14 janvier 2021 à 12h07 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Patrick Got

Plus de manifestations festives et plus de fêtes foraines en raison du covid, alors les Forains trouvent des solutions alternatives qu’ils espèrent temporaires, pour survivre. Exemple à La Longueville, avec Patrick Got, un Forain de 64 ans. Dans sa roulotte « La Fringale », il fabrique et vend des pommes d’amour, gaufres, crêpes, croustillons, barbe à papa, autant de douceurs sucrées qui ont la vie dure.

L’an dernier en effet, Patrick a été privé de 24 ducasses et fêtes foraines qu’il assure d’ordinaire dans l’Avesnois et le Valenciennois sur une période de 6 mois. Alors depuis hier, « La Fringale » est installée à La Longueville sur un terrain privé, celui d’un Ami, Forain également, rue des Usines.

Il propose ses gourmandises en vente à emporter et en livraison du mercredi au dimanche de 15 ou 16h jusque 19h, une solution de survie, loin des manèges. Patrick Got cherche à comprendre pourquoi l’activité foraine qui se déroule pourtant à l’extérieur n’est pas autorisée, tandis que les grandes surfaces en milieu clos, le sont. Il ne décolère pas, « l’argent va toujours là où il y a l’argent », devise-t-il.

Le Forain bénéficie de l’aide de 10 000 euros qui pallie sans couvrir les crédits, les charges explique-t-il. « On n’est pas des Gens à faire la mendicité, on veut vivre de notre activité », « le Gouvernement devra rendre des comptes », prévient-il « une action, il va en avoir une mais on ne vous dira pas quand ! »