En bref dans le Cœur de l'Avesnois et au Pays de Mormal, pour ce mardi 2 mars 2021

02 mars 2021 à 17h55 - 181 vues

Au Pays de Mormal :

Une fête clandestine réunissant plus de 200 personnes interrompue par les gendarmes vendredi soir à Neuville-en-Avesnois

Ils étaient rassemblés dans un gîte rural, sans aucun respect des gestes barrières. C’est le préfet de région, Michel Lalande, qui avait révélé cette information dimanche soir chez nos confrères de France 3, parlant d’une « irresponsabilité totale en ces temps de rebond des contaminations à la Covid-19 ». A l’arrivée des gendarmes, certains ont réussi à prendre la fuite, d’autres se sont montrés parfois très violents. Au final, 108 personnes ont été contrôlées et verbalisées. Le Parquet d’Avesnes a ouvert une enquête pour tenter de retrouver les organisateurs de cette fête clandestine et illégale.  

Une spectaculaire sortie de route dimanche après-midi à Amfroipret, entre Bavay et Le Quesnoy

Un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule à la sortie d’un vitrage et terminer sa trajectoire dans le mur d’une habitation. Les dégâts sont importants, la partie avant du véhicule a notamment été pulvérisée. Des fissures ont aussi été découvertes sur la façade de la maison, mais selon l’expert dépêché sur place, aucun risque d’effondrement n’est à craindre. Quant au conducteur, grièvement blessé, il a été transporté au centre hospitalier de Valenciennes. Il souffre de violentes douleurs à la tête et au dos, accompagnées par multiples fractures et autres contusions.

La mise en place d’une zone 30 à Orsinval

Plutôt que d’installer de nouveaux ralentisseurs, jugés dangereux et provoquant des nuisances sonores pour les riverains, après les communes de Liessies et de Glageon, c’est donc la municipalité de ce petit village poche du Quesnoy qui a décidé de privilégier une limitation de vitesse à 30km/h, avec une signalisation renforcée, en particulier sur la route de Gommegnies !

Dans le Cœur de l’Avesnois :

18 mois de prison ferme pour un lillois de 47 ans qui a commis 25 vols en 4 mois dans 11 communes de l’arrondissement d’Avesnes 

 Les faits remontent à 2016. Surpris par des riverains et piégé par son système de géolocalisation, le voleur avait pu être identifié. Lors d’une perquisition à son domicile, plus de 500 objets volés avaient ainsi été retrouvés, dont un grand nombre d’appareils multimédias, d’articles de sport, de bijoux et même plusieurs bouteilles d’alcool de grande marque.

De multiples projets à concrétiser sur Sains-du-Nord 

La maire Christine Basquin espère bénéficier des aides de l’Etat, notamment à travers le Plan « France Relance », pour requalifier 3 friches industrielles et surtout pour transformer l’ancienne maison rose en un cabinet médical pluridisciplinaire, afin d’y regrouper sous un même toit tous les médecins, infirmiers et autres professionnels de la santé de Sains-du-Nord. La friche du sucre à lait pourrait aussi être réhabilitée et dédiée à la pratique sportive.

La démission de Delphine Cuvillier-Bouillon, ex-adjointe et fille de l’ancien maire d’Avesnelles

Après le départ de Sébastien Baroche en janvier, c’est donc la deuxième tête de liste sur les 3 qui s’étaient présentées aux suffrages des Avesnellois en mars 2020, qui démissionne du conseil municipal. Dans un courrier adressé au maire Antoine Badidi, Delphine Cuvillier-Bouillon, explique qu’elle a décidé de quitter la région pour aller s’établir dans le sud de la France. Elle devrait être remplacée par Valérie Balligand-Briatte.

Voir aussi