Villereau : la Crèche Kiwaoo décrochera-t-elle le Prix National de la Construction Bois ?

31 août 2017
Par Delphine Hernu

A Villereau près de Le Quesnoy, la crèche Kiwaoo s’apprête à faire sa deuxième rentrée. Elle développe la méthode Montessori mais aussi des performances écologiques du côté de sa structure. La crèche de territoire a en effet été réalisée en bois d’essence régionale par des entreprises locales et régionales.

Olivier Caffiaux, Etabli Ste Anne, Maroilles

L’établissement fait aujourd’hui partie des 142 finalistes du Prix National de la Construction Bois. Près de 600 dossiers avaient été déposés et soumis à l’intransigeance des 22 jurys régionaux. La crèche Kiwaoo d’Cécile Caille défend ici la qualité et l'innovation de ses aménagements intérieurs et de son mobilier - chaises retournables, lits évolutifs pour les enfants de 0 à 6 ans et réglables selon la taille de l’enfant, tables à langer ventilée, tables rondes et tables en zigzag, caissons de rangement sur roulettes se transformant en petit théâtre – du mobilier conçu là encore par des entreprises locales ou régionales comme Frémy à Landrecies et l’Etabli Ste Anne à Maroilles.

Cécile Caille

Le Maître d’œuvre de la crèche Kiwaoo s’appelle Amélie Fontaine, Architecte de Grand-Fayt (près de Maroilles) qui s’est spécialisée dans l’architecture en milieu rural. Dans ce concours, elle défend une seconde réalisation, la ferme pédagogique « Les Chevrettes du Terril », installée à Rieulay sur un ancien site d’exploitation de schiste.

Amélie Fontaine, Architecte à Grand-Fayt

Le Prix National de la Construction Bois sera décerné le 13 septembre prochain à Bordeaux au Congrès National Woodrise où 15 lauréats seront récompensés.