Vigilance orange canicule ce mercredi dans le département du Nord

20 juin 2017
Par Thibaut Paquit

La préfecture du Nord a écrit un communiqué cet après-midi évoquant la vague de chaleur qui va fortement toucher le département de ce soir jusque jeudi 7 heures. Une vigilance nécessaire en raison d’un épisode de canicule nécessitant une  vigilance particulière pour les personnes sensibles ou exposées, les températures étant élevées de jour comme de nuit selon le communiqué.

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a  décidé d'activer le niveau 3 « alerte canicule » du plan national qui répond au niveau de vigilance orange de Météo-France.

Il permet de mettre en place des actions de prévention et de gestion par les services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée à  l’intensité et à la durée du phénomène : mobilisation de la permanence des soins ambulatoires, mobilisation des établissements accueillant des  personnes âgées et en situation de handicap pour prévenir les risques  sanitaires liés à la chaleur, activation par les mairies des registres  communaux avec aide aux personnes âgées et handicapées isolées inscrites sur les registres, actions de communication visant à rappeler les actions préventives individuelles à mettre en œuvre (hydratation, mise à l’abri de la chaleur…).

Les recommandations en cas de fortes chaleurs

A l’occasion du déclenchement du niveau 3 du plan départemental  canicule, la préfecture du Nord et l’agence régionale de santé (ARS)  Hauts-de-France rappellent les recommandations pour les personnes les  plus fragiles (personnes âgées, femmes enceintes ou nourrissons…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

- Boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
- Se rafraîchir et se mouiller le corps (au moins le visage et les
avants bras) plusieurs fois par jour ;
- Manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool ;
- Eviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs
heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale,
supermarché, musée...) ;
- Eviter les efforts physiques ;
- Maintenir son logement frais (fermer fenêtres et volets la journée,
les ouvrir le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
- Penser à donner régulièrement des nouvelles à ses proches et, dès
que nécessaire, oser demander de l’aide ;
- Consulter régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.

Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont  isolées, incitez-les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition  par chaque mairie afin de recevoir de l’aide de bénévoles, et, pendant une vague de chaleur, prenez de leurs nouvelles régulièrement.

La plateforme téléphonique Canicule info service vous informe au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), tous les jours de 09 h à 19 h.

Attention, baignade interdite !
La sous-préfecture d’Avesnes-sur-Helpe lance une nouvelle campagne de prévention pour éviter de nouvelles noyades mortelles cet été. Marie-Laure Trouillet, la chef du pôle sécurité tient à rappeler que les noyades accidentelles constituent la première cause de mortalité chez les moins de 15 ans. Plus de 100 noyades ont encore été comptabilisées dans le Nord l’année dernière et de nombreux jeunes s’amusent encore chaque été à plonger dans les étangs des anciennes carrières de Trélon ou de Bachant, dans les rivières ou dans le lac du ValJoly.
Marie-Laure Trouillet, la chef du pôle sécurité à la sous-préfecture d'Avesnes-sur-Helpe