L'info en Sud Avesnois et Thiérache

Un fourmisien lance une pétition pour demander à Emmanuel Macron des mesures concrètes afin d'aider notre territoire à rebondir ! 

11 août 2017 à 08h00 Par Paul Schuler
« Monsieur le Président, notre région a des atouts, mais nous avons besoin de votre aide pour réussir à redevenir un territoire attractif ! »

Après la lettre ouverte envoyée à Emmanuel Macron, c’est au tour cette fois-ci de Valentin, un fourmisien âgé d’une vingtaine d’années, d’interpeller le nouveau Président de la République. Le jeune homme a lancé jeudi soir une pétition, demandant à Emmanuel Macron de bien vouloir s’intéresser au devenir de la Sambre-Avesnois, le 3ème territoire le plus pauvre de France, après la Thiérache et bassin minier. Intitulée « Développement de l’Avesnois », cette pétition est accessible sur le site Internet « change.org ». En moins de 12 heures et sans aucune publicité, elle a déjà recueillie ce vendredi matin 22 signatures.

Cette pétition sera envoyée en copie au député et aux élus locaux du territoire. Le message est simple : « Monsieur le Président, notre région a des atouts, qui attendent un petit coup de pouce de votre part, pour nous aider à rebondir. et pour que notre territoire puisse redevenir attractif. Ne nous oubliez pas ! »

Voici le lien : www.change.org

Voici le texte de la pétition :

"Monsieur le Président, il est temps de s'occuper de notre territoire, situé au Sud du département du Nord, oublié depuis des décennies par les gouvernements successifs et les responsables politiques.

L'Avesnois (arrondissement d'Avesnes/Helpe), fort de plus de 230 000 habitants, n'est pas épargné par la pauvreté et la misère sociale. Le chômage y atteint parfois 34 % de la population active ! Beaucoup de temps a été perdu, la situation est devenue catastrophique. Nous avons donc besoin d'un petit coup de pouce de votre part, pour nous aider à rebondir. et pour que notre territoire puisse redevenir attractif.

De Fourmies, ville d'environ 13 000 habitants, la première autoroute se trouve à plus d’une heure de route. La route Nationale 2 est à 20 minutes de Fourmies… On attend depuis 40 ans sa mise à 2x2 voies entre Paris et Maubeuge…

Le chômage à Fourmies atteint plus de 30%, quelques entreprises performantes et internationales sont pourtant encore présentes sur le territoire (Medtronic, Texam, Remorques Hubière..., entre autres) , mais pour combien de temps ? Faut-il replonger dans les heures sombres des fermetures d'usines comme dans le passé avec l'industrie textile ?

Pourtant, de par notre situation géographique au cœur de l’Europe, nous pourrions sortir de cette crise la tête haute, si nous étions pris enfin en considération. Situé à 3h de Paris, 2h de Bruxelles et 1h40 de Lille, l'Avesnois ne doit pouvoir profiter pleinement de sa position.

Alors Monsieur le Président, nous avons besoin de vous pour repartir et mettre un terme à la spirale du déclin économique. Nous croyons à l’avenir, mais pour réussir, il faudra prendre en notre faveur des mesures exceptionnelles.

Nous avons besoin d’être désenclavés au plus vite par la route, les trains et le numérique. Nous devons obtenir des aides concrètes et des exonérations de taxes pour redevenir attractif, afin d'inciter les entrepreneurs à miser à nouveau sur notre territoire. Nous ne doutons pas de votre engagement profond pour aider les régions en difficulté, alors, s'il vous plait, aidez-nous ! "