L'info en Val de Sambre

Projet de loi de finances 2018 : l'inquiétude des bailleurs sociaux de l'Arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe

20 novembre 2017 à 13h24 Par Thibaut Paquit
Crédit photo : Thibaut PAQUIT

Le projet de loi de finances 2018 promis par le Président de la République Emmanuel Macron inquiète fortement les bailleurs sociaux et élus du territoire de l’Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe. Baisse des loyers, baisse de l’aide personnalisée au logement (APL) et surtout une réduction des loyers de solidarité : les bailleurs sociaux de France pourraient se voir privés, selon leurs estimations, d’1,7 milliards d’euros par an. Le Gouvernement souhaite en effet un regroupement des organismes sociaux qui proposent des logements à des personnes aux revenus modestes. Dernière conséquence de cette réforme d'ampleur qui devrait progressivement entrer en vigueur d'ici l'année 2020 : les sociétés HLM de taille moyenne seront centralisées à Paris. 

Nous avons rencontré Jean-François Devillers, Président du Directoire du bailleur social Habitat du Nord, qui participait jeudi soir à Maubeuge, à la pose de la pierre du nouveau quartier de Sous le Bois. Jean-François Devillers est inquiet pour l’ensemble des bailleurs sociaux implantés sur le territoire, comme Habitat du Nord, Partenord ou encore Promocil. 

Pour bon nombre d'élus de Sambre-Avesnois, de Bavay à Aulnoye-Aymeries en passant par Maubeuge, le vote probable de ce projet de loi inquiète car il existe aujourd'hui, près de 3 000 demandes de logement social en attente.

Écoutez le témoignage d'Arnaud Decagny Maire de Maubeuge et d'Annick Mattighello Maire de Louvroil

Écouter le podcast