L'info en Sud Avesnois et Thiérache

La Rev3 est déjà une réalité pour l’entreprise Medtronic à Fourmies !

16 novembre 2017 à 17h26 Par Paul Schuler
Crédit photo : Paul Schuler

Medtronic profite déjà de l’arrivée des imprimantes et scanners 3D à Fourmies...

Du rêve à la réalité : c’est ainsi que nous pouvons résumer les 1ères rencontres territoriales de la 3ème révolution industrielle, qui se sont déroulées le mardi 7 novembre à Fourmies. Cette Rev3 est déjà entrée dans une phase concrète, avec l’ouverture d’un labo numérique ou le lancement de la conception d’une voiture du futur avec les élèves du lycée de Fourmies… D’autres projets verront le jour au cours des 10 prochaines années.

Plusieurs entreprises fourmisiennes profitent déjà de l’arrivée des imprimantes et scanners 3D. C’est le cas de la société américaine Medtronic, qui produit des électrodes de stimulation cardiaque externe à usage unique et temporaire. L'usine de Fourmies emploie aujourd’hui 42 personnes et fabriquent 630 000 électrodes chaque année, exportées dans plus de 120 pays dans le monde. Bernard Cuisset, le directeur général de Medtronic à Fourmies, attend maintenant avec impatience l'arrivée d'un « Hub d'impression 3D métal » à Fourmies, promis par le conseil régional, pour aller encore plus loin dans l'expérimentation de la Rev3.

Un peu d’histoire…

Medtronic a implanté son unité de fabrication de Fourmies en 1979. A l’origine, le site fourmisien était spécialisé dans l’assemblage des stimulateurs cardiaques pour le marché français. Dès 1989, il s’est lancé dans la fabrication des électrodes de stimulation cardiaque pour les besoins mondiaux de Medtronic. Plus de 95% de la production étaient alors exportés vers les centres de distribution de Medtronic au Pays Bas, aux Etats-Unis ou au Japon.

La flexibilité de l’établissement Fourmisien de Medtronic a permis de fabriquer des stimulateurs et électrodes bradycardiques et tachycardiaques, mais également des valves mécaniques et biologiques. Aujourd’hui, Medtronic Fourmies produit essentiellement des électrodes de stimulation cardiaque externe à usage unique et temporaire.

Les explications de Bernard Cuisset, le directeur général de Medtronic à Fourmies :