L'info en Sud Avesnois et Thiérache

L’opposition municipale à Fourmies dénonce « le faible bilan de Mickaël Hiraux » et se prépare pour l’alternance en 2020 !

11 janvier 2018 à 17h41 Par Paul Schuler
Crédit photo : Franck Berteaux

Piscine, cinéma, Rev3, stade, devenir des Étangs des Moines, projet Dia…, l'opposition municipale à Fourmies résume l'action du maire à beaucoup de communication pour peu de résultats !

Cela fait bientôt 4 ans que Mickaël Hiraux est devenu maire de Fourmies. A moins de 3 ans des prochaines élections municipales, le groupe d’opposition, emmené par Franck Berteaux, a décidé de dresser le bilan de l’actuelle majorité. Il se résume selon son porte-parole « à beaucoup de communication et aucune nouvelle réalisation concrète, à l’exception d’un Fab’lab provisoire ». Franck Berteaux estime « que gérer une ville ne doit pas se limiter à vendre des projets coûteux, non financés et irréalisables avant 10, 20 ou 30 ans ». Le fils de l’ancien maire de Fourmies se tient donc prêt à mener « une liste renouvelée en 2020, autour d’un projet qui se voudra à la fois ambitieux, mais surtout raisonnable ».

Une piscine Rev3 en 2021 ?

Le projet de construction d’une piscine Rev 3 à Fourmies, d’ici 2021, dans le quartier des verreries, entre la gare de Fourmies et le lycée St Pierre, ne semble pas convenir à tout le monde. Des fourmisiens ont clairement exprimé sur les réseaux sociaux leur opposition à ce projet, estimant qu’ils se seraient contentés d’une simple rénovation de l’actuelle piscine. Même son de cloche du côté de la communauté de communes du sud-Avesnois et de son président Jean-Luc Pérat, qui regrette « l’attitude solitaire du maire de Fourmies » et le fait que « sa collectivité ne soit plus associée à la réflexion ».

Quant à l’opposition municipale emmenée par Franck Berteaux, elle dénonce « 4 ans de perdu dans ce dossier et un projet qui ne tient pas compte des nouvelles attentes des habitants en matière de loisirs et de bassins ludiques ». Franck Berteaux rejoint Jean-Luc Pérat et dénonce, lui-aussi, « un isolement de la ville de Fourmies ». D’après le porte-parole de l’opposition, « cette future nouvelle piscine ne doit pas être financée que par les fourmisiens. Comme elle s’adressera à tous les habitants du sud-Avesnois, sa construction doit donc être co-financée par l’intercommunalité ».

La « Rev3 » ou 3ème révolution industrielle…

Si vous êtes fidèles auditeurs de Canal FM, vous nous entendez régulièrement parler de « Rev3 » ou de « 3ème révolution industrielle » à Fourmies. Depuis son arrivée comme Maire de Fourmies, Mickaël Hiraux tente de convertir ses habitants à ce nouveau mode de vie, plus respectueux de l’environnement et plus connecté, via les nouveaux outils numériques ou la création de coopératives énergétiques renouvelables. Franck Berteaux indique qu’il n’a pas attendu Mickaël Hiraux pour faire de la « REv 3 », notamment lorsqu’il était président des HLM… Selon lui, « la Rev3 de Mickaël Hiraux, ce n’est que de la com’ et des rêves pour dans 20 ou 30 ans, mais à ce jour, à part un fab’lab dans des préfabriqués, il n’y a rien de concret sur Fourmies ».

A propos de l’ancien supermarché Dia, qui devrait être transformé d’ici 2020 en un futur « tiers-lieu numérique », Franck Berteaux regrette cette décision. L’opposition s’était prononcée « en faveur d’une transformation de cette surface commerciale en un marché couvert ».

Le devenir des étangs des Moines

L’opposition municipale de Fourmies s’inquiète aussi à propos du devenir de la base de loisirs des étangs des Moines. Franck Berteaux dénonce « les promesses de renouveau de ce site touristique, qui se font attendre, après un été 2017 catastrophique ». D’après lui, « il est maintenant trop tard pour engager, avant les élections de 2020, un ambitieux et réel projet de transformation et de redynamisation du site des Etangs des Moines ».

Des travaux de rénovation pour le stade Léo-Lagrange ?

Franck Berteaux regrette également que le projet de l’ancienne équipe municipale, qui était destiné à réhabiliter le stade Léo Lagrange, ait été abandonné en 2014, suite à l’élection de Mickaël Hiraux. Il rappelle que des subventions avaient été accordées pour la 1ère tranche des travaux, concernant la création de 2 courts couverts de tennis. Franck Berteaux rappelle au maire que « les sportifs sont des électeurs à part entière. Ils méritent d’être respectés et ils ne peuvent plus se contenter de vagues promesses. Ces travaux de rénovation doivent être réalisés au plus vite... et bien avant les élections municipales de 2020 ! ».

Pour ou contre le cinéma ?

Franck Berteaux tient à rappeler qu’il s’était personnellement investi dans un projet similaire, pour construire au même endroit un cinéma 3 salles. Il n’est donc pas opposé à la construction de ce cinéma, mais il regrette que la façade « art déco » de l’ancien Palace ne soit pas conservée.

>>> Ecoutez ci-dessous les interviews de Franck Berteaux, le « porte-parole » de l’opposition municipale à Fourmies :