L'info en Sud Avesnois et Thiérache

L’actualité en bref du 9 novembre dans le sud-Avesnois et en Thiérache

09 novembre 2018 à 14h53 Par Paul Schuler
Le petit garçon victime de harcèlement scolaire à Vervins
Crédit photo : Vidéo twitter

Dans le sud-Avesnois :

Un corps déterré à Montbliart, près d’Eppe-Sauvage

Des restes de la dépouille d’une femme prénommée Jeanine ont été découverts dans le jardin de la maison de son fils Jean-Pierre, qui est décédé cet été. Ça s’est passé hier à Montbliart, en Belgique, entre la station touristique du ValJoly et la commune de Sivry-Rance. D’après les premiers éléments de l’enquête, il semblerait que le fils n’a tout simplement pas déclaré le décès de sa mère il y a 8 ans, afin de continuer à percevoir la pension de sa maman… 

Lancement officiel jeudi midi du nouveau service d’auto-stop connecté par SMS, entre Anor et Fourmies

Cette première expérience au niveau national est pilotée par la SNCF et la ville d’Anor. Ce dispositif est un mixte entre le système actuel du covoiturage et l’auto-stop traditionnel. Chaque conducteur qui acceptera de prendre un auto-stoppeur dans sa voiture aura la possibilité d’être rémunéré à hauteur de 80 centimes pour chaque aller-retour effectué entre Anor et Fourmies. D’autres destinations seront proposées prochainement pour rejoindre les villes de Momignies, d’Hirson, d’Avesnes ou de Trélon.

La « Rev3 » de Fourmies au menu du Pacte présidentiel

Les projets liés à 3ème révolution industrielle, portés par le maire de Fourmies et les formations liées aux nouvelles technologies n’ont pas été oubliés par le Pacte présidentiel ! Les écoles du numérique de Fourmies et de Maubeuge devraient ainsi être pérennisées. Les projets fourmisiens de création d’un incubateur numérique, les études pour la création d’un quartier écolo - Rev3 ou l’implantation à Fourmies d’un Hub Impression 3D Métal à destination des entreprises figurent également dans le document présenté par l’Elysée.

Le projet de création d’une Maison témoin regroupant les innovations technologiques et numériques à destination des personnes âgées d’Hirson a également été retenu dans ce Pacte. Les créations de « Tiers-lieu numérique », avec Fab’lab, espace de coworking et de télétravail sur Hirson, à Fourmies, Avesnes, à Le Quesnoy ou sur Maubeuge recevront aussi une aide non négligeable de la part de l’Etat.

Des aides financières pour le développement économique du territoire

Emmanuel Macron a annoncé la création d’emplois francs pour toute la Sambre-Avesnois-Thiérache, avec des aides accordées pendant 2 ou 3 ans, aux entreprises qui recruteront des jeunes de moins de 30 ans, principalement en CDI ((2500 € par an pendant 2 ans pour un CDD de 6 mois et plus ou 5 000 € par an pendant 3 ans pour un CDI).

Un allégement de la taxe foncière sera également accordé aux nouvelles entreprises qui souhaiteront s’implanter dans les arrondissements d’Avesnes et de Vervins. Parmi les autres projets économiques retenus dans le pacte présidentiel, on notera, par exemple, un soutien au projet de méthanisation agricole sur Hirson, Fourmies et à Maubeuge, mais aussi des aides en faveur du développement d’ateliers d’insertions et de centres de formations sur Hirson, Guise, Fourmies et sur Maubeuge-Val-de-Sambre...

Commémorations de l’Armistice 14-18 à Trélon

Une conférence est organisée ce vendredi soir, à 19h, au profit des Paralysés de France. Elle sera animée par Philippe Tabary, au local de l’association « Échanges et dialogues », 1, rue Heureuse à Trélon. Elle aura pour thème : la paix en Europe, un siècle après l’armistice de 1918 ». Participation libre.

En Thiérache :

Une histoire de harcèlement scolaire à Vervins fait pleurer toute la France  

C’est une vidéo qui a ému et a fait « le buzz » ces derniers jours sur les réseaux sociaux : on y découvre un enfant de 7 ans, élève à l’école Notre-Dame de Vervins. Avec l’aide de son grand frère, il a accepté de témoigner sur Twitter des faits de harcèlement scolaire et des coups dont il serait victime depuis plus d’un an. En larmes, ce jeune garçon a fini par lâcher qu’il souhaitait mourir et « rejoindre le Bon Dieu pour toujours ». A ce jour, cette vidéo poignante a été vue par + de 2 millions de personnes et elle continue à être partagée désormais sur Facebook.

La maman de cet enfant a déposé une plainte en gendarmerie, le 13 octobre dernier. L’enfant et ses enseignants ont aussitôt été entendus, tout comme le camarade de classe mis en cause. Dans une interview accordée ce matin à nos confrères de l’Union, le procureur de la République de Laon, Baptiste Porcher affirme que « sous réserve de quelques auditions qui restent à mener, cette plainte devrait être classée sans suite ».

L’expérimentation du code de la route au lycée retenue par le Président de la République

Depuis plusieurs années, le député de la Thiérache, Jean-Louis Bricout souhaite faire passer le code de la route aux lycéens et dans les centres de formation, dès la classe de seconde. Cette proposition a retenu l’attention d’Emmanuel Macron, qui a souhaité l’inscrire dans le pacte pour la réussite de la Sambre-Avesnois-Thiérache. Ce sont donc les lycéens de notre territoire qui testeront en avant-première nationale ce nouveau dispositif.

Une mise à 2x2 voies de la RN2, dans son intégralité entre Paris et Maubeuge

Ce projet a donc, enfin, été acté et validé par les services de l’Elysée, avec le déblocage immédiat d’une enveloppe de 66 millions d’euros, dont 17,2 millions d’euros en faveur de la Thiérache pour les 3 prochaines années. Concrètement, le document prévoit le lancement d’études, dès 2019, pour l’aménagement des contournements de Marle, Vervins, La Capelle, de Froidestrées et d’Etréaupont. D’ici trois ans, un nouveau tronçon de 2x2 voies devrait être créé entre Laon et La Capelle. La suite de la mise à 2x2 voies de la RN2 en Thiérache sera inscrite dans le nouveau contrat de plan Etat-Région 2020-2025. Si l’Etat apportera sa contribution, la région des hauts-de-France s’est engagée à financer 50 % des travaux d’aménagement de la RN2. La fin des travaux de mise intégrale à 2x2 voies de la RN2 est espérée pour 2030 !

Des bonnes nouvelles pour l’avenir du groupement hospitalier d’Hirson - Le Nouvion – Vervins !

On retrouve en effet dans le Pacte Présidentiel, la mise à niveau et « les adaptations organisationnelles et architecturales de ces 3 hôpitaux ». Un projet médical commun devrait aussi être présenté dans les prochains mois. On parle aussi de création d’équipes mobiles de psychiatrie et de l’ouverture prochaine d’une unité psychiatrique à l’hôpital d’Hirson. Les projets de construction de Maisons de santé sur Hirson, Montcornet et Vervins pourront également bénéficier des aides financières de l’Etat. La construction d’un Centre d’action médico-sociale précoce a également été actée par l’Elysée.

Un coup de pouce présidentiel en faveur de la culture et pour la sauvegarde de notre patrimoine

Parmi les projets retenus par l’Elysée, on retiendra la création d’une « Micro-folies », une maison d’éducation et de diffusion artistique qui devrait voir le jour à Hirson. Des aides financières supplémentaires seront également accordées en faveur de la restauration et de la sauvegarde des églises fortifiées de Plomion, d’Esquéhéries et de l’abbaye de Saint-Michel. Les deux tours Florentines d’Aulnoye-Aymeries et de Buire-Hirson pourront aussi bénéficier d’une partie des 5 millions d’€ promis par Emmanuel Macron en faveur des projets culturels du territoire. Enfin, l’État s’est officiellement engagé à soutenir la candidature pour l’inscription de la Nécropole militaire d’Effry au patrimoine mondial de l’Unesco.

>>> Ecoutez ci-dessous le journal de 12h du 9 novembre 2018 :

Photos