L'info en Sud Avesnois et Thiérache

L’actualité en bref du 8 novembre dans le sud-Avesnois et en Thiérache 

08 novembre 2018 à 23h54 Par Paul Schuler
Crédit photo : Facebook Sylvain Hechon

Dans le sud-Avesnois :

Un appel aux dons et à l’aide lancé par Nathalie à Wignehies

En octobre dernier, cette habitante de Wignehies, près de Fourmies, a tout perdu dans l’incendie de son logement. Outre des besoins en meubles, en literie et en électro-ménager, Nathalie recherche aujourd’hui un nouveau toit, si possible à Aulnoye-Aymeries. Elle a notamment besoin d’une grande pièce de plein pied permettant d'accueillir un lit médicalisé pour sa fille, qui souffre d'un handicap. Une cagnotte a aussi été mise en ligne via le site Internet leetchi.com ! Plus de détails et interview à réécouter sur notre site Internet Canalfm.fr, rubrique « la ligne des auditeurs ».

En Thiérache :

Pas de gilets jaunes à la Pierre d’Haudroy

Des membres du Rassemblement National (ex FN) n'ont pas réussi à accéder mercredi soir à la cérémonie du centenaire du cessez-le-feu de la fin de la 1ère guerre mondiale, qui s’est déroulée à La Flamengrie, près de La Capelle, en présence du Chef de l’Etat et de plusieurs ministres. Sylvain Hechon et ses amis voulaient manifester leur colère contre l’augmentation des taxes et du prix de l’essence, en portant des gilets jaunes, sur lesquels étaient écrits : « Monsieur le Président, écoutez-nous ! Mobilisation générale le 17 novembre ».

Des ambulanciers en colère à Rozoy-sur-Serre

Juste avant l’arrivée du Président de la République en Thiérache, des ambulanciers en colère ont manifesté dans les rues de Rozoy-sur-Serre, avant d’être redirigés vers Brunehamel, où une délégation a été reçue en mairie par la cheffe du cabinet d’Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, qui était présente hier en Thiérache, aux côtés d’Emmanuel Macron. Les ambulanciers protestaient contre l’application de l’article 80 du financement de la sécurité sociale, qui pourrait causer la mort de plusieurs milliers de petites sociétés de transport sanitaire.

Un état de catastrophe naturelle reconnu pour les villages de Lemé et Voharies

Cela concerne les dégâts occasionnés par les inondations et les coulées de boue survenues le 1er juin à Lemé et le 11 juin à Voharies. Les sinistrés ont maintenant jusqu’au 13 novembre pour faire valoir leurs droits auprès de leurs compagnies d’assurance !

Un compte bancaire vidé à Guise !

Un couple de personnes âgées qui avait confié à une amie leur carte bancaire et les clés de leur maison pour s’occuper de deux perruches et de leur chat, pendant leurs vacances, s’est rendu compte à leur retour que l’amie en question leur avait soutiré plus de 4 000 euros. Après avoir tenté de se justifier en prétextant des achats pour les animaux du couple, cette femme a fini par reconnaitre les faits. Elle a donc été condamnée à 6 mois de prison avec sursis. Elle devra aussi verser au couple abusé : 3 700 € de préjudice matériels et 500 € de préjudice moral.

Une serveuse traquée par un homme, hier midi à Ribemont, près de Guise 

Il était 11h30 lorsque la victime a quitté son bar pour aller récupérer sa fille à l’école. C’est à ce moment-là qu’un individu âgé d’une quarantaine d’années l’a interpellé, pour tenter de l’obliger à monter dans sa voiture. Prise de panique, la serveuse a réussi à se mettre à l’abri, puis à prévenir les gendarmes. A l’arrivée des forces de l’ordre, il était déjà trop tard : l’agresseur avait disparu dans la nature.

Encore une sortie de route à Bohain

Mardi soir, un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule, sur la RD 960, à l’intersection des routes qui mènent à Guise et à Wassigny. La voiture a fini sa course dans le fossé. Les dégâts sont importants, mais le conducteur n’a été que très légèrement blessé.

>>> Ecoutez ci-dessous le journal de 12h du 8 novembre 2018 :